Commémoration des massacres du 17 octobre 1961 à Paris : Une date phare de la guerre de libération

Il y a cinquante-neuf ans, jour pour jour, des milliers d’Algériens, hommes, femmes et enfants, sont sortis manifester pacifiquement dans les rues de Paris, pour protester contre le couvre-feu discriminatoire qui leur a été imposé, et répondre à l’appel à la mobilisation de la Fédération de France du FLN. Des centaines d’entre eux ont péri, victimes de la répression féroce de la police parisienne.