Nabil Lamara, défenseur du MCA : «Nos supporters sont notre force»

Unique buteur samedi dernier contre l’Entente de Sétif, le défenseur du Mouloudia revient dans cet entretien sur la saison chargée du MCA, notamment avec la phase des poules de la Ligue des champions et le centenaire de la création du club.

El Moudjahid : Le dernier match du MCA contre l’ESS était intense. Comment l’avez-vous vécu ?
Nabil Lamara :
C’était un match très attendu entre le leader et son dauphin, il était donc important pour nous de le gagner. La rencontre a été très difficile, mais nous avons su gérer le match à notre avantage. Nous avons bien entamé la partie en restant bien concentrés. Nous avons ramené un résultat positif. Gagner à Sétif n’est pas une tâche aisée.

Vous avez inscrit un joli but avec une frappe en pleine lucarne…
Quand j’ai pénétré dans la surface de réparation, j’ai soulevé la tête pour voir le positionnement de mes coéquipiers devant le but. Et puisque j’ai joué avec Khedairia à l’USMBA, je connais très bien ses anticipations. Il s’est couché par terre pour intercepter la passe. J’ai vu l’angle ouvert et j’ai tenté la frappe en pleine lucarne avec la réussite au bout.

Vous êtes un latéral gauche très offensif. Cette donne fait-elle partie des plans tactiques de Nabil Neghiz ?
En effet, les latéraux jouent un rôle capital dans le schéma offensif du football moderne. J’espère que ce but m’ouvrira l’appétit pour en marquer d’autres.

C’est l’année du centenaire du Mouloudia. Cela vous met-il une grosse pression ?
C’est vrai que c’est une année exceptionnelle, mais nous restons concentrés sur notre sujet, sur nos matchs et la forme physique. C’est une année spéciale dans l’histoire de ce grand club ; j’espère qu’on ne sortira pas bredouilles à la fin de saison et qu’on pourra gagner un titre pour le bonheur de nos fidèles et merveilleux supporters.

Les matchs se succèdent dans un espace de temps très réduit. Resentez-vous de la fatigue ?
Beaucoup de fatigue, mais il faut garder une bonne hygiène de vie, bien manger, bien se reposer et surtout mettre l’accent sur la récupération. Il faut s’adapter à la situation.

Les supporters du MCA se sont déplacés en masse à El Eulma pour vous soutenir. Est-ce que ça été une pression positive pour vous ?
Les Mouloudéeens soutiennent leur équipe dans toutes les conditions. Cette fois-ci, c’était exceptionnel et ils nous ont donné beaucoup de force. J’espère qu’on pourra leur offrir un titre.

Quelles sont d’après-vous les chances du Mouloudia en Ligue des champions africaine ?
Nous sommes tombés dans un groupe très difficile, mais nous avons toutes nos chances pour arracher la qualification. Certes, l’Espérance de Tunis et le Zamalek ont beaucoup d’expérience en compétition africaine, mais nous sommes le Mouloudia et nous ne craignons personne. Nous avons les moyens de déjouer les pronostics et c’est une bonne chose qu’on ne soit pas considérés comme les favoris. Pour le moment, nous sommes concentrés sur nos matches de championnat. On entamera l’épreuve continentale à la mi-février. On saura trouver la force, les ressources nécessaires et l’inspiration pour faire bonne figure et faire sensation dans cette Ligue des champions africaine qu’il nous tient à cœur de gagner pour offrir un nouveau trophée continental à ce grand club qu’est le Mouloudia d’Alger.

A présent, place au match face à l’ASAM…
Exactement ! On s’y est bien préparé comme pour chaque match. On fera le maximum pour enchaîner une autre victoire afin de rester sur notre bonne dynamique de résultats positifs. Aïn M’lila réalise un bon début de saison malgré sa défaite face à Médéa lors de la précédente journée. Ça arrive ! On prendra très au sérieux cette équipe et on fera de notre mieux pour empocher les trois points de la victoire. K. B.

Sur le même thème

Multimedia