NA Hussein-Dey : Dziri nouvel entraîneur

Bilel Dziri n’a pas tardé à retrouver un club. Moins d’une semaine après son départ du CA Bordj Bon Arréridj, le technicien s’est engagé avec le Nasria.
C’est désormais acté. Bilel Dziri est de retour au NAHD. Moins d’une semaine après son départ du CABBA suite à une série de mauvais résultats, le technicien de 48 ans a officialisé son retour dans un club pour lequel il avait joué à ses débuts, puisqu’il y a entraîné à trois reprises entre 2015 et 2018. Le désormais ex-coach du CABBA s’est entendu avec le NAHD pour un contrat d’une saison renouvelable en fonction des résultats enregistrés. Il vient succéder à Nadir Leknaoui qui a quitté ses fonctions il y a une dizaine de jours suite à une série de mauvais résultats.
Au NAHD, Dziri hérite d’un groupe qui végète dans le ventre mou du classement mais qui peut faire mieux. Il devra entamer officiellement ses fonctions à l’occasion de la réception du NC Magra pour le compte de la neuvième journée. Pour le déplacement à Saoura, ce vendredi, il se contentera du rôle d’observateur. C’est le staff déjà en place qui devra continuer à assurer l’intérim.
Amar B.

/////////////////////////////////

Les sanctions de la LFP

Le joueur du NA Husseïn-Dey, Laïd Ouaji, exclu pour «faute grave» lors de la victoire contre l'ASO Chlef (1-0) vendredi pour le compte de la 7e journée, a écopé de cinq matchs de suspension dont deux avec sursis, a indiqué la Ligue de football professionnel (LFP) lundi. Le milieu de terrain du NAHD devra, en outre, payer une amende de 50.000 DA.
De son côté, le défenseur de l'US Biskra, Nacereddine Khoualed, a été suspendu pour un match plus 30.000 DA d'amende pour «contestation de décision». La Commission de discipline de la LFP, qui s'est réunie lundi, a infligé d'autre part deux matchs de suspension ferme (interdiction de terrain et de vestiaires) au préparateur physique de la JSM Skikda, Mohamed Amine Attou.
Par ailleurs, le NAHD et l'USM Bel-Abbès ont été sanctionnés de 200.000 DA chacun pour «absence d'entraîneur sur la main courante», tandis que la JSMS et le RC Relizane devront s'acquitter d'une amende de 50.000 DA pour respectivement «mauvaise organisation» et «tableau de changement défectueux».

Sur le même thème

Multimedia