Lutte : Tournoi Afrique-Océanie Historique ! Huit Algériens verront Tokyo

Huit athlètes algériens (4 en lutte gréco-romaine et 4 en lutte libre) ont composté leur billet pour les jeux Olympiques-2020 de Tokyo, repoussés à 2021, à l'issue de la troisième et dernière journée du tournoi Afrique-Océanie, qui a pris fin dimanche à Hammamet (Tunisie). Cette troisième et dernière journée du tournoi Afrique-Océanie, qualificatif aux Jeux Olympiques de Tokyo, a vu la qualification de quatre athlètes en lutte libre, une première historique pour la lutte algérienne dans cette spécialité. Les quatre qualifiés sont Mohamed Fardj (97 kg), Kherbache Abdelhak (57 kg), Fateh Benferdjallah (86 kg) et Djahid Berrahal (125 kg). De son côté, Ishak Boukhors (74 kg) a été battu en demi-finale par le Gabonais Augusto Midana. Le même exploit a été réalisé en lutte gréco-romaine avec la qualification de quatre lutteurs aux JO de Tokyo : Adem Boudjemline (97 kg) et Sid Azara Bachir (87 Kg) qui ont déjà pris part aux JO 2016 de Rio. Abdelkrim Fergat (60 kg), médaillé de bronze au mondial 2021 de Belgrade (Serbie) a également composté son billet ainsi que le jeune Abdelmalek Merabet (67 kg), la surprise de ce rendez-vous de Hammamet. Samedi, les quatre dames algériennes engagées au tournoi Afrique-Océanie n'ont pu rééditer l'exploit de leurs coéquipiers de la lutte gréco-romaine. La meilleure performance chez les dames a été réalisée par Rayane Houfaf (57 kg) qui a raté de peu une qualification aux JO de Tokyo après avoir terminé à la 3e place, en perdant en demi-finale face à la Guinéenne Fatoumata Yarie Camara. Les lutteuses Doudou Ibtissem (50 kg) et Amel Hammiche (62 kg) ont pris la 4e place, alors que Lamia Chemlal (53 kg) a terminé à la 5e place. Plus de cent-cinquante athlètes représentant 22 pays dont l'Algérie ont pris part au tournoi Afrique-Océanie. La sélection algérienne est représentée par un total de 16 athlètes (6 en lutte gréco-romaine, 6 en lutte libre et 4 en lutte féminine), sous la conduite des entraîneurs Maazouz Bendjedaa, Mohamed Benrahmoune et Messaoud Zeghdane. Outre l'Algérie, la compétition a enregistré la participation de 14 pays africains : Tunisie (pays organisateur), Maroc, Egypte, Nigeria, Guinée-Bissau, Namibie, Sénégal, Congo, Tchad, Cameroun, Madagascar, îles Maurice, et Sierra Leone. Quant aux représentants de l’Océanie, ils étaient au nombre de sept : Australie, Nouvelle-Zélande, Samoa, Etats de Micronésie, Guam, Iles Marshall et Palaos.

Sur le même thème

Multimedia