La FAF veut durcir le règlement sur les joueurs étrangers

 

La Fédération algérienne de football veut apporter des modifications aux règlements du recrutement des joueurs étrangers et leurs contrats, et ce, en collaboration étroite avec la FIFA. Ayant constaté une recrudescence inquiétante d’affaires de litiges opposant des joueurs étrangers à leurs clubs algériens au niveau de la FIFA, la fédération a décidé de durcir les règlements d’enregistrement des joueurs étrangers et inclure une clause dans le contrat-type qui les obligera, dorénavant, à passer par la CNRL en cas de litige, comme c’est le cas avec les clubs algériens. En outre, en cas de condamnation du club, le joueur étranger plaignant percevra ses dommages et intérêts en dinars et non en devises, comme c’est le cas actuellement. Cette démarche a été enclenchée après les condamnations en cascade de plusieurs clubs algériens des divisions durant l’année 2020. L’équivalent de 50 milliards de centimes a été versé par les clubs en question suite à des condamnations de la FIFA ou du TAS pour licenciements abusifs et autres.
A. B.

Sur le même thème

Multimedia