CHAN 2022 : REUNION POUR FAIRE LE POINT

Le siège du ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) a abrité en fin de semaine dernière un conclave portant sur l’état d’avancement des préparatifs pour le CHAN 2022 (reporté à 2023 pour cause de pandémie de coronavirus) qu’abritera notre pays. Y ont pris part les directeurs de la jeunesse et des sports (DJS) des villes qui abriteront ce tournoi continental, le directeur du stade 5-Juillet 1962 et le représentant de la Fédération algérienne de football (FAF). Au cours de cette réunion, présidée par M. Réda Doumi, directeur des infrastructures au MJS, il s’agissait de faire un état des lieux sur l’évolution des projets et travaux engagés ou à engager dans les différents stades retenus, à savoir le 19 Mai-1956 d’Annaba, Chahid-Hamlaoui de Constantine, Mustapha- Tchaker de Blida et le 5-Juillet 1962 d’Alger. Pour ce qui est du Complexe Olympique d’Oran, qui abritera les Jeux Méditerranéens en 2022, il devrait être réceptionné vers le mois d’avril prochain avec un terrain en gazon naturel (AirFibr) et un terrain réplique de même nature, a-t-on évoqué lors de cette rencontre. Il a été décidé par ailleurs au niveau du MJS de mettre stade le stade OPOW de Koléa à la disposition de la FAF, sur sa demande, afin de domicilier les différentes sélections nationales des jeunes catégories et féminines. Ce conclave est resté en vase clos entre les différentes parties.
M.-A.A.

 

Sur le même thème

Multimedia