Prise en charge sanitaire des personnes âgées à Aïn Defla : L’importance de la gériatrie

Des professionnels de la santé à Aïn Defla ont souligné la nécessité d'un service de gériatrie au sein de l'Établissement public hospitalier (EPH) du chef-lieu de wilaya, pour améliorer la prise en charge sanitaire des personnes âgées.

Relevant que le vieillissement de la population et l'augmentation de l'espérance de vie qui en a découlé rendent «inéluctable» la mise en place d'un service hospitalier dédié aux personnes âgées, ils ont noté que l'une des plus importantes missions dévolues à ce dernier est celle inhérente à l'amélioration des capacités fonctionnelles de cette frange vulnérable de la population.
Pour le spécialiste des maladies respiratoires et allergiques à l'EPH de Aïn Defla, Dr Omar Bellabassi, la gériatrie est d'autant plus importante dans le milieu hospitalier que l'accumulation, chez un patient donné, des symptômes liés au vieillissement influe grandement sur son autonomie.
«Il est connu de tous que la gériatrie prend en charge un certain nombre de symptômes liés à l'âge, en particulier les troubles cognitifs et neurologiques, les troubles moteurs ainsi que les traumatismes et les problèmes de chute, des signaux dont l'accumulation influe grandement sur l'autonomie de la personne âgée», a-t-il précisé.
Au regard du ralentissement de certaines fonctions vitales dues aux spécificités de la vieillesse, nombre de pathologies touchant la frange du troisième âge surviennent telles, entres autres, celles se rapportant aux problèmes de la prostate chez les hommes et l'ostéoporose (déminéralisation osseuse) chez les femmes. «Il est clair que la personne âgée n'aspire qu'à voir ses souffrances atténuées, d'où le rôle susceptible d'être joué par un psychologue, voire par un psychiatre», a fait remarquer le spécialiste, observant que ce besoin est encore plus pressant chez les grabataires ayant été victimes d'un accident vasculaire cérébral (AVC), d'une paralysie ou d'un alitement prolongé. Estimant que les pathologies qui frappent les personnes âgées sont, dans l'écrasante majorité des cas, identiques à celles touchant les plus jeunes, il a soutenu que la spécificité réside dans le fait que ces affections surviennent plus souvent principalement en raison d'une diminution graduelle du système immunitaire.

La gériatrie ou le corolaire de la longévité et de l’espérance de vie

Pour le directeur de la santé et de la population (DSP) de la wilaya de Aïn Defla, Dr Zoheir Hadj Sadok, la mise en place d'un service de gériatrie constitue un besoin «qui se fait de plus en plus ressentir» au regard du vieillissement de la population.
«Il est clair qu'avec une espérance de vie allant crescendo, atteignant une moyenne nationale de 75 ans à l'heure actuelle, la mise en place d'un service de gériatrie au niveau des hôpitaux ne peut qu'être salutaire, d'où l'importance de cette spécialité», a-t-il fait savoir.
Tout en soutenant que les personnes âgées occuperont une place non négligeable dans la pyramide d'âge de la population d'ici à quelques années en Algérie, il a noté l'importance de la consultation d'un gériatre dans la prévention, le maintien ou la restauration de leur autonomie.
«La gériatrie s'emploie à évaluer les ressources des personnes âgées et à promouvoir leurs ressources, d'où une meilleure facilité dans leur insertion sociale le cas échéant», a-t-il assuré. Observant que la gériatrie est une discipline médicale qui s'est adaptée à l'évolution démographique, le directeur de l'EPH de Aïn Defla, Habbiche Bouabdellah, a, pour sa part, noté que la valorisation de la place des personnes âgées dans la société passe, inévitablement, par la sensibilisation aux problèmes et aux difficultés que pose le vieillissement dans le monde actuel.
Selon lui, l'approche globale du patient et la coordination entre les différents professionnels permettent de lui maintenir le meilleur état de santé possible grâce à un plan de soin personnalisé.
«Même les soins à domicile peuvent être envisagés, notamment dans le cas d'un patient grabataire», a-t-il fait remarquer, mettant l'accent sur l'importance de la généralisation de cette spécialité à l'université.

Multimedia