L’académie internationale de musique et de danse célèbre les enfants


Dans le cadre de son programme culturel, et à l’occasion de la Journée mondiale de l’enfance, l’Office National Riad El-Fath a abrité, dans la journée du 1er juin, les festivités de cette journée internationale. Placées sous le thème : «Voix de l’enfant… voix de la paix», ces festivités ont été organisées par l’Académie internationale de musique et de danse, et ce, au niveau de l’espace Agura de l’Office Riad el Feth à Alger. Nombreux étaient les enfants présents à cet espace pour célébrer cette journée à travers diverses activités de divertissement : danse, jeux, activités sportives, dessins, séances de prévention routière, ainsi qu’un programme culturel riche et varié.
Ainsi, l’Académie internationale de musique et de danse, sous la direction du maestro Amine Kouider, a égaillé les présents par une animation musicale, en interprétant des morceaux de la musique nationale et les grandes symphonies des maîtres de la musique classique. La célébration de cette journée a notamment pour objectif de sensibiliser l’opinion publique à la cause de la protection de l’enfance et de ses droits. Il y a lieu de rappeler que c’est en 1954 que l’Assemblée générale a recommandé à tous les pays d’instituer une Journée mondiale de l’enfance, qui serait une journée de fraternité mondiale et de compréhension entre les enfants, et d’activités favorisant le bien-être des enfants du monde entier. Elle a proposé aux gouvernements que cette Journée soit célébrée à la date qui leur semblait la plus appropriée. Le 20 novembre marque le jour de l’adoption par l’Assemblée de la Déclaration des droits de l’enfant en 1959, et de la Convention relative aux droits de l’enfant, signée en 1989. Cette Convention, qui est le traité international le plus ratifié en matière de droits de l’homme, définit une liste de droits de l'enfant comprenant le droit à la vie, à la santé, à l'éducation et le droit de jouer, ainsi que le droit à une vie de famille, à être protégé de la violence et de la discrimination, et de faire entendre sa voix. Sur la base de cette Convention et des efforts conjoints de l'ensemble des pays et régions, soutenons et célébrons le droit des enfants lors de la Journée mondiale de l'enfance. Par le dialogue et l'action, bâtissons un monde où les enfants peuvent s'épanouir librement.
Sihem Oubraham

Multimedia