Journée mondiale de la philosophie : L’UNESCO appelle à une réflexion sur la pandémie en cours

La Journée de la philosophie est célébrée le 19 novembre de chaque année, et ce, depuis 2002. Elle a été officiellement proclamée en 2005 par la Conférence générale de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco). L’édition 2020 appelle le monde entier à réfléchir au sens de la pandémie en cours, en soulignant la nécessité d’avoir recours à la réflexion philosophique pour faire face aux multiples crises que nous traversons, a noté l’Unesco sur son site officiel.
Cette dernière précise que «la crise sanitaire interroge de multiples aspects de nos sociétés». Dans ce contexte, «la philosophie nous aide à prendre le recul nécessaire pour mieux avancer, en stimulant la réflexion critique sur des problèmes déjà présents, mais que la pandémie a poussés au paroxysme», a-t-on souligné.
La philosophie fournit la base conceptuelle des principes et des valeurs dont dépend la paix mondiale : la démocratie, les droits de l'homme, la justice et l'égalité. En outre, elle contribue à consolider les véritables fondements de la coexistence pacifique et de la tolérance.
Dans son message, Audrey Azoulay, directrice générale de l’Unesco, a affirmé que «l’Unesco a toujours été une amie de la philosophie», soulignant que «celle-ci est une institution qui met en œuvre un projet philosophique». Audrey Azoulay a fait savoir aussi que «la philosophie des droits de l’homme fut celle d’Emmanuel Kant ou de Bernardin de Saint-Pierre».
«En un sens, on peut ainsi dire que l’Unesco, dont le mandat fait écho à la vocation universelle de la philosophie, est une philosophie», a-t-elle dit.
A cette occasion, elle a indiqué que «l’Unesco vous invite ainsi à pratiquer, à votre tour, cet étonnement sur le monde et sur l’environnement, à démasquer les dogmatismes et les préjugés, à découvrir, en somme, l’universalité de la condition humaine».
Les principaux objectifs de la Journée mondiale de la philosophie visent à renouveler l’engagement national, sous-régional, régional et international en faveur de la philosophie ; et d’encourager l’analyse, la recherche et les études philosophiques sur les grands enjeux contemporains afin de mieux répondre aux défis qui se posent aujourd'hui à l'humanité. Elle ajuste aussi la sensibilisation de l’opinion publique à l’importance de la philosophie et de son usage critique dans les choix que font surgir pour de nombreuses sociétés les effets de la mondialisation ou l'entrée dans la modernité.
Faire un état des lieux de l'enseignement de la philosophie dans le monde, en mettant l'accent en particulier sur les inégalités d'accès;  et souligner l'importance de la généralisation de l'enseignement philosophique pour les générations futures font aussi partie des objectifs de cette journée mondiale.
S. O.

Multimedia