Internet: La socialisation via les jeux

Internet est sans doute la plus «généreuse» des inventions, tant il permet de satisfaire tous les goûts sans retenue. Les dérapages, les addictions n'inquiètent plus les utilisateurs, prêts à renoncer à tout pour une partie de jeu de cartes ou un match de foot en ligne.

Aujourd'hui, la palette de jeux proposée par la Toile remplace sans peine tous les jeux qui réunissaient les membres de la famille, les jeunes et les enfants. Les jeux virtuels, en effet, font le bonheur de toutes les couches de la société, lesquelles finissent, très souvent, par opter pour les jeux sur Internet et renoncer aux jeux traditionnels qui faisaient le bonheur de tout le groupe par la passé.
La technologie, de nos jours, gâte les joueurs qui ne sont pas forcément au même endroit, ne se connaissent pas aussi. Leur seul dénominateur commun est un jeu virtuel, au début certes, qui se transforme par la suite en addiction pour occuper tout leur temps.   
Quand le Net façonne nos jeux
Avec une liste qui n'en finit pas de jeux, revue et étoffée continuellement, ce genre de sites ne cessent d'attirer les jeunes et les moins jeunes. La tendance à remplacer les jeux ludiques ou de société par les jeux vidéo grandit sans cesse avec la généralisation du numérique qui a permis l'adaptation de nombreux jeux, allant des jeux de cartes au billard, en passant par le bowling auxquels s'ajoutent des pratiques ludiques sportives. Les exemples ne manquent pour montrer toute la variété d'une adaptation à l'origine d'une flexibilité de l’outil numérique qui encourage le jeux internet. Des études, consolidées par la manipulation des micro, tablettes et surtout des téléphones intelligents à la maison, au boulot et dans les moyens de transport prouvent, on ne peut mieux, que les Algériens sont presque tout le temps en ligne, pas seulementpour communiquer mais également pour jouer. Depuis l'avènement du Net, nos habitudes ont pris un sacré coup et le temps passé, notamment par les jeunes et les enfants pour se sociabiliser en étant face à face, recule sensiblement. Pire encore, les activités et les loisirs qui ne passent pas par un écran ont perdu leur place chez les jeunes avec plus de temps passé en ligne, qui augmente pour se transformer carrément en addiction pour beaucoup. Il faut dire que la manie des jeux électroniques s'installe aussi chez-nous pour tenter les moins jeunes, notamment en cette période de Covid-19 où les regroupements ne sont plus comme avant avec les protocoles sanitaires qui plaident la distanciation sociale pour éviter le virus. On sort moins, rencontre moins les amis et le palliatif demeure bien entendu la Toile. Pour beaucoup, les jeux numériques sont là pour les «consoler».
Aujourd'hui, la dépendance à ces jeux menace de plus en plus, les internautes, victimes d'un vide social qui augmente les risques de ce mal des modernes, d'autant plus que toutes les études confirment que 3 à 10 % des joueurs en ligne présentent un comportement problématique, voire une addiction avec variations en fonction de leur l'âge.
C'est dire toute l'importance de revoir le volume horaire passé face à nos écrans.
Samia D.

Multimedia