Constantine : Trois malfaiteurs arrêtés

La sûreté de daïra d’Aïn Abid (45 km du chef-lieu) a mis fin dernièrement aux agissements de trois délinquants, âgés de 23 à 25 ans, dans deux affaires distinctes liées au trafic de psychotropes, à la violation de domicile et à la dégradation de bien d’autrui.

Lors d’une patrouille de routine au centre de la localité, les policiers ont remarqué le comportement suspect d’un jeune individu, lequel, à leur vue, a essayé de se débarrasser d’un couteau. Arrêté et soumis à la fouille, ce dernier s’est avéré être en possession d’une plaquette contenant 13 capsules de psychotropes et a été transféré au siège de la sûreté. Le mis en cause a été présenté devant le parquet territorialement compétent pour répondre des délits de détention et commercialisation de produits pharmaceutiques sans autorisation à des fins de consommation personnelle, et de port d’arme blanche prohibée. Dans la seconde affaire, les éléments de la sûreté ont agi à la suite d’une plainte reçue d’un citoyen, selon lequel il aurait fait l’objet de menaces et de coups de la part de deux individus qui ont, par ailleurs, blessé son épouse au bras, et causé des dommages aux vitres de son domicile et à son véhicule. La cause de l’agression, a précisé le plaignant, est un litige à propos d’un chien qui lui avait été subtilisé par les assaillants, lesquels ont violemment réagi après qu’il soit parvenu à le récupérer. L’enquête approfondie menée par les agents de la police judiciaire a permis d’identifier et d’arrêter les coupables, déjà connus des services de sécurité pour leurs activités criminelles. À l’issue des procédures pénales, les mis en cause ont été déférés devant le procureur de la République pour violation de domicile, destruction volontaire de bien d’autrui, ainsi que menaces et coups à l’aide d’une arme blanche.
I. B.

Sur le même thème

Multimedia