Algérienne des eaux : sensibiliser les enfants au gaspillage

Ph. : Y.Cheurfi
Ph. : Y.Cheurfi

L'eau est une matière première indispensable à la vie humaine, de la même manière, ou plus encore, que l'essence est indispensable aux moteurs des voitures et l'électricité aux ordinateurs. Ce qui nécessite sa préservation contre le gaspillage et l’ abus dans son utilisation. Pour ce faire, la multiplication des campagnes de sensibilisation est plus que nécessaire, et même urgente chez les adultes, et surtout chez les enfants qui seront les adultes de demain, pour apprendre à préserver cette ressource.

Ainsi, la Journée mondiale de l'enfance figure parmi les occasions pour sensibiliser les enfants au gaspillage de l'eau en les incitant à s'impliquer à travers de bons réflexes écologiques pour que demain,  cette démarche citoyenne fera d'eux des adultes responsables.
C'est dans cette optique que l'Algérienne des eaux ( zone d' Alger, siège Kouba) a organisé  hier, à l'occasion de la célébration de la Journée mondiale de l'enfance,  une campagne de sensibilisation adressée aux enfants de trois écoles, comme précisé par son directeur, M. Amroun  Mourad, qui nos affirme que les enfants sont de plus en plus sensibles à l’environnement et à la protection de la nature. Ils souhaitent adopter une attitude «écoresponsable» mais ne savent pas comment faire. «Ils ont besoin d’apprendre et d’être guidés avec des conseils et actions simples qu’ils pourront réaliser dans leur quotidien. Alors, nous avons fait appel à l'association «Ibdaa pour l'art et la culture» pour passer le message de la préservation de cette source vitale qu’est l'eau, via des jeux éducatifs,  des chansons,  des prestations de clowns, une maniére de mieux transmettre les gestes écologiques aux enfants». Le premier responsable de l’ADE estime qu'il est nécessaire de multiplier ce genre d'initiative pour   «permettre  à nos enfants  de développer leur fibre écologique, de s’impliquer dans la préservation de l'eau et de lutter contre le gaspillage». Il a entre autres cité quelques exemples  qui peuvent être  enseignés  aux enfants pour leur apprendre  à économiser l'eau. «L’eau potable est donc une ressource vitale mais très rare. À la maison, il est ainsi essentiel d’économiser l’eau, que ce soit en réduisant sa consommation dans les toilettes, la salle de bain ou pour le jardinage ou encore la cuisine...», a t-il expliqué. Sachant que la planète bleue est recouverte d’eau à 75%,  mais qu’elle n'est pas destinée à la consommation dans sa totalité. «Alors, vu ce chiffre, il est plus qu’utgent de l’économiser pour les années a venir. En fait, quand on parle d’importance de l’eau, on parle de l’eau douce, une ressource rare qui constitue seulement 2,5% de toutes les eaux de notre planète. Cette  eau douce se fait de plus en plus rare vu l’insuffisance de la pluviosité, surtout ces dernières années, donc la meilleure façon est de prendre conscience de la valeur de cette matière vitale et indispensable dans notre vie,  en la préservant et en mettant un frein au gaspillage», a-t-il insisté, en lançant un appel aux citoyens pour avoir un comportement correct et responsable envers cette source via une consommation optimale, surtout durant cette saison estivale qui enregistre une augmentation de la demande.
Il a entre autres tenu à rassurer le citoyen sur la disponibilité de l'or bleu durant cette période, en rappelant le maintien du programme national du ministère des Ressources en eau   qui vise la lutte contre le gaspillage, le traitement des eaux usées pour les rendre bénéfiques et utilisables dans le domaine de l'agriculture, à titre d'exemple.
Kafia Aït Allouache 

Multimedia