Tizi-Ouzou : L’activité commerciale génère des emplois

Avec ses plus de 87.300 détenteurs de registres de commerces, Tizi-Ouzou est la wilaya où l’activité commerciale est des plus florissante au niveau national. Cette activité commerciale formelle représente une part importante de la fiscalité locale comme elle est génératrice de postes d’emploi directs et indirects dans la wilaya.

Interrogé par nos soins, Mohamed Achir, docteur en économie et enseignant à l’université Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou (UMMTO) a tenu d’emblée à rappeler que la wilaya de Tizi-Ouzou est parmi les régions très dynamiques en matière de l’activité commerciale avant de faire savoir que la majorité de la population active de cette est employée par les très petites entreprises (TPE)qui ont un impact économique certain dans le développement aussi bien local que national. Ces TPE doivent, selon notre interlocuteur, exercer leurs activités dans le formel pour que leur impact soit certain et palpable dans le développement économique et la création de l’emploi. Tizi-Ouzou est parmi les quatre premières wilayas au niveau national en matière de création annuelle de ce genre d’entreprise (TPE) activant dans leur grande majorité dans de diverses activités commerciales, a-t-il par ailleurs précisé. La wilaya de Tizi-Ouzou compte, selon de récentes statistiques, un total 87.307 commerçants inscrits au CNRC, dont 58 495 commerçants inscrits à l'antenne locale de Tizi-Ouzou et 28.588 inscrits au niveau de l’antenne locale d’Azazga. Le commerce de services et transport vient en tête avec 15.906 dont 15.515 personnes physiques et 491 personnes morales, suivi de celui du détail d'alimentation avec 11.483 dont 46 personnes morales et du commerce d'habillement, de bijouterie et de maroquinerie avec 8.163 dont 8.144 personnes physiques et 17 personnes morales.
Le secteur de l’export reste le parent pauvre avec seulement deux sociétés qui y activent, selon les statistiques rendues publiques à l’occasion des journées portes ouvertes sur le registre de commerce qui ont été organisées à la maison de la culture Mouloud-Mammeri par le Centre national du registre du commerce, sous le haut patronage du ministre du Commerce. Elles sont placées sous le thème Le Centre national du registre du commerce …, un meilleur investissement». Les portes ouvertes ont été l’occasion pour mettre en exergue les différentes prestations et facilitations octroyées aux commerçants et aux opérateurs économiques dans l’établissement des registres de commerces électroniques et le paiement électronique des prestations.
Ces portes ouvertes ont permis aux visiteurs de découvrir les 48 activités qui ne sont plus soumises à agrément ou autorisation pour leur exercice et de toutes les facilités inhérentes à l’obtention du registre de commerce électronique qui est déjà obtenu par 65.01% des commerçants l’antenne de Tizi-Ouzou et 72.20% de ceux inscrits à l’antenne d’Azazga. A Tizi-Ouzou, ils sont 58.719 commerçants à disposer désormais de leur registre de commerce électronique (RCE) sur les 87.307 commerçants inscrits au CNRC, soit un taux de 67,20 %.
Bel. Adrar

Sur le même thème

Multimedia