Ghardaïa et El-Ménéa : Une prévision de moisson de 504.550 quintaux de céréales

Une production céréalière globale de 504.550 quintaux, toutes espèces confondues, est attendue dans les wilayas de Ghardaïa et d’El-Ménéa, au terme de la campagne moisson-battage 2020/2021, qui a débuté officiellement mercredi.

Le coup d’envoi de la campagne a été donné respectivement par les walis de Ghardaïa, Boualem Amrani, à la ferme agricole frères El-Habib, dans la localité de Sebseb, et d’El-Ménéa, Boubakeur Lansari, à la ferme privée frères Tahiri, dans la localité de Hassi El-Gara.
Cette campagne cible une superficie globale à moissonner de plus de 10.360 hectares, emblavés en blé dur (8.991 ha), blé tendre (511 ha) et orge (858 ha).
La superficie ciblée est répartie entre 9.449 ha sur le territoire de la nouvelle wilaya d’El-Menéa et 911 ha dans la wilaya de Ghardaïa, selon les responsables du secteur de l’agriculture de Ghardaïa.
Les superficies emblavées sous pivots dans la wilaya d’El-Menéa sont concentrées dans les communes d’El-Menéa, Hassi El-Gara et Hassi-Lefhal, exploitées par 165 céréaliculteurs.
Pour ce qui est de la wilaya de Ghardaïa, les superficies consacrées à la céréaliculture sont situées dans les communes de Mansoura, Sebseb et Guerrara et sont exploitées par 13 producteurs, a-t-on précisé.
Un rendement moyen de plus de 65 quintaux à l’hectare pour le blé dur, 80 q/ha pour le blé tendre et 30 q/ha pour l’orge est attendu pour cette campagne, a-t-on souligné en signalant qu’une fois moissonnée, la production sera collectée en grande partie par la Coopérative des céréales et des légumes secs (CCLS) de Laghouat.
Des moyens conséquents ont été mobilisés dans les deux wilayas pour assurer le bon déroulement de cette campagne, dont une cinquantaine de moissonneuses à sac et bac, ainsi que des camions de transport appartenant à la CCLS de Laghouat chargée de la collecte de la production, a fait savoir la source. Un hangar de collecte couvert, d’une capacité globale de 90.000 quintaux, réalisé à l’entrée nord de la ville d’El-Menéa, est mis à la disposition des céréaliculteurs d’El-Menéa pour le stockage des céréales moissonnées.
Une superficie de 4.340 ha (3.660 ha de blé dur, 220 ha de blé tendre et 460 ha d’orge) emblavée dans la wilaya d’El-Menéa et de 140 ha d’orge dans la wilaya de Ghardaïa est consacrée exclusivement à la multiplication (semence locale), ont précisé les responsables locaux du secteur de l’agriculture. En marge du coup d’envoi de la campagne, le wali de Ghardaia a remis des ordres de service (ODS) pour l’étude et réalisation de plus de 122 km de raccordement au réseau électrique conventionnel des périmètres agricoles, pour un cout de 445 millions DA, afin de permettre aux agriculteurs de mobiliser les ressources hydriques pour l’irrigation.
Les wilayas de Ghardaia et El-Menéa avaient engrangé durant la campagne 2019/2020 une production de près de 394.000 quintaux de céréales sur une superficie emblavée de 8.098 hectares, avec un rendement qui avait atteint un pic de 75 q/ha dans la localité de Hassi El-Gara (El-Menéa), ont rappelé les services agricoles.

Sur le même thème

Multimedia