Bordj Bou Arréridj : Sur les hauteurs d’El Hamadia et Mansourah

Le wali, Mohamed Benmalek, a effectué hier une visite de travail dans plusieurs zones d’ombre de la wilaya, visite qui lui a permis de suivre sur le terrain l’exécution des projets inscrits.
Les projets liés aux cantines scolaires, aux réseaux d’AEP et d’assainissement en plus de l’approvisionnement en gaz et électricité, connaissent certaines difficultés comme les oppositions qui retardent leur réalisation.
Le premier responsable de la wilaya, qui a constaté l’irrégularité de ces oppositions, a donné des instructions pour l’application de la loi en veillant au respect des normes de qualité et des délais impartis.
La population, a-t-il souligné, attend avec impatience la livraison de ces projets pour l’amélioration de ses conditions de vie, rappelant qu’elle a trop souffert du manque enregistré en matière de développement. Le wali, qui a relevé un déficit important en matière d’alimentation en eau potable, a indiqué qu’une opération complémentaire a été lancée pour satisfaire les besoins des habitants. Inspectant les travaux de renforcement des capacités d’approvisionnement en eau potable d’El Hamadia, il a donné des instructions pour l’activation du projet dont le taux d’avancement est de 30 %.
Au village de Mechta Fatima, il a ordonné l’inscription d’une extension de l’école primaire de la localité à la suite de sa rencontre avec les habitants. Cette extension de six classes permettra de mettre fin à l’exiguïté dont souffre l’établissement. Mechta Fatima, qui est traversée par un oued, a bénéficié de travaux pour sa protection contre les crues de celui-ci.
Dans la commune de Mansourah, le village d’Ain Defla, qui connaît un déficit en eau potable, devra bénéficier bientôt de l’approvisionnement à partir du barrage de Tilesdit qui se trouve dans la wilaya de Bouira, au même titre que toutes les localités de la région. Encore faut-il mettre fin à l’opposition d’un citoyen qui s’est avérée irrecevable puisque le terrain contesté entre dans le cadre de l’emprise de la RN 5 qui passe par Ain Defla.
Le projet sera livré au plus tard fin mai, a déclaré le premier responsable de la wilaya qui a visité ensuite le projet de cantine scolaire pour les enfants de la commune avant de donner des instructions pour réhabiliter l’ancien CEM mitoyen et le transformer en école primaire. Il a supervisé la nouvelle antenne de l’APC qui doit permettre d’éviter aux habitants des quartiers sud de la ville de se déplacer jusqu’au siège central. Il a également inspecté le projet d’alimentation de la localité d’Ighil une des zones d’ombre de la région, en eau potable.
Le wali qui a rencontré la population locale a enregistré ses doléances à propos de l’absence de réseau d’assainissement dans plusieurs maisons et des repas froids servis à l’école du village.
Le directeur de l’établissement a justifié le défaut de repas chauds par l’absence de décision officielle le chargeant de la gestion de la cantine. Le wali a enfin ordonné l’inscription d’une opération pour l’extension du réseau d’assainissement de la localité.
F. D.

Sur le même thème

Multimedia