Adrar : Près d’un million de quintaux de blé attendu

Une récolte de près d'un million de quintaux de blé est attendue cette saison dans la wilaya d'Adrar, au terme de la campagne de moisson lancée depuis le périmètre agricole 1er-Novembre, au sud d'Adrar, a-t-on appris lundi auprès de la direction des Services agricoles (DSA).
Cette moisson prévisionnelle se répartit entre le blé dur cultivé sous-pivot avec 724.000 quintaux, le blé dur en culture traditionnelle avec plus de 23.850 quintaux, ainsi que le blé tendre sous-pivots avec plus de 36.495 quintaux et le blé tendre en culture traditionnelle avec plus de 133.300 quintaux.
La superficie emblavée cette année dépasse les 16.000 hectares pour le blé dur sous pivots et 795 ha en culture traditionnelle, contre 629 hectares pour le blé tendre sous-pivots et 4.434 hectares de blé tendre en culture traditionnelle, a précisé la DSA. Donnant dimanche le lancement officiel de la campagne de moisson, le wali d'Adrar, Larbi Bahloul, a salué les efforts déployés par les agriculteurs pour développer la céréaliculture au niveau de ce site, en dépit des contraintes naturelles et des conditions exceptionnelles liées à la pandémie de la Covid-19, s'engageant à leur assurer l'accompagnement nécessaire à travers la prise en charge de leurs préoccupations liées à l'électrification et l'assouplissement des procédures. Le chef de l'exécutif de wilaya a également appelé les jeunes à se lancer dans l'investissement agricole en créant des coopératives dans le cadre de la concession agricole, à la faveur des mesures prises par les autorités locales pour renforcer la numérisation et l'assainissement du foncier agricole qui a déjà permis de récupérer 150.000 ha de terres attribuées et restées inexploitées.
«La wilaya d'Adrar a les capacités de devenir leader dans la production céréalière à l'échelle nationale, et contribuer ainsi au renforcement de l'économie nationale et des exportations hors hydrocarbures», a-t-il estimé.
Pour les besoins de la campagne de moisson de cette saison, 81 moissonneuses ont été mobilisées, en plus de 130 camions pour le transport de la récole vers les points de collecte, a indiqué le directeur de la coopérative des céréales et légumes secs (CCLS) d'Adrar, Mokhtar Hamdani.
Un point de collecte supplémentaire a été prévu aussi dans chacune des communes de Zaouiet-Kounta, Aoulef et Amguiden, en plus du renforcement du point de stockage principal à Adrar de deux bascules en vue d'atténuer la pression et d'accélérer les procédures d'emmagasinage, a-t-il également fait savoir.

Multimedia