Profile Journaliste

Mourad Termoul Mourad Termoul Journaliste

50 Publications

  • Bataille de Ma’rib (Yémen) : Le va-tout des houthis

    Des centaines de combattants ont été tués au cours d'une offensive houthie d'une semaine contre la région yéménite de Ma’rib, ont déclaré lundi des sources militaires et un responsable local, lors de ce qui est qualifié comme les affrontements les plus meurtriers du conflit depuis 2018, c’est-à-dire après la bataille de Hodeidah, remportée par le mouvement du Nord.

  • Palestine : Blinken évoque le scénario à deux états

    Le secrétaire d'État américain Antony Blinken a déclaré, lundi, à son homologue israélien qu'une solution à deux États du conflit israélo-palestinien était la meilleure pour l'avenir d'Israël.

  • Nucléaire iranien : Les petits gestes

    Après la menace iranienne de restreindre certaines inspections de l’AIEA dans le pays si les sanctions américaines n'étaient pas prochainement levées, le directeur général de l’agence, Rafael Grossi, en visite en Iran ce week-end, a annoncé qu’un accord a été trouvé entre les deux parties.

  • Grand angle : Le premier pas

    Le premier pas. Une étape toujours cruciale, mais parfois un geste lourd de conséquences aussi. Surtout en diplomatie où les enjeux se comparent à valeur exponentielle. Courage ou témérité, la réponse demeure tributaire du résultat. Mais en attendant, l’heure tourne, et ce n’est pas forcément dans le bon sens.

  • Retrait des forces de l’Otan d’Afghanistan : «Aucune décision finale n’a été prise»

    L'Otan n'a pris aucune «décision finale» concernant le retrait de ses forces armées engagées en Afghanistan, et ses membres continueront d'en débattre à l'approche de la date-butoir du 1er mai, a déclaré jeudi le secrétaire général de l'Alliance, Jens Stoltenberg.

  • Turquie - états-Unis : Le ton monte

    Entre le Président turc et la nouvelle administration américaine, les premiers contacts provoquent déjà des étincelles. Le Président turc Recep Tayyip Erdogan a reproché, lundi, à Washington, de soutenir les combattants du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), qu'Ankara accuse d'avoir tué treize de ses ressortissants retenus captifs dans le nord de l'Irak.

  • Retrait des houthis de la liste noire américaine et nucléaire iranien : La politique des petits pas de Washington

    Est-ce une victoire des dissidents houthis ou une main tendue par Washington aux rebelles yéménites ? Le retrait du mouvement houthi de la liste noire américaine des «organisations terroristes» entrera en vigueur le 16 février, a annoncé le nouveau chef de la diplomatie américaine, Antony Blinken, annulant ainsi la décision prise par Donald Trump à la toute fin de son mandat.

  • Conflit au Yémen : Une équation complexe

    Les belligérants au Yémen ont réaffirmé leur volonté de mettre fin au conflit après l'engagement du président américain Joe Biden à soutenir les «efforts diplomatiques», mais une solution apparaît toujours hors de portée à ce stade, affirment des experts.

  • Etats-Unis - Chine : Vers quelle issue ?

    Alors que la nouvelle administration américaine vient d’indiquer qu'elle n'était pas pressée de dialoguer avec la Chine, un rival stratégique dont elle a promis de surmonter la concurrence, et qu'elle le ferait une fois qu'elle serait «en phase» avec les alliés et partenaires de Washington, le chef de la diplomatie chinoise a appelé à l'apaisement des relations entre les deux pays, et cela après le feuilleton houleux d’avec Donald Trump.

  • Crise politique en Italie : l’Atout Draghi

    Les négociations destinées à reconduire la coalition gouvernementale sortante en Italie ont échoué, a annoncé, mardi, Matteo Renzi, qui a déclenché cette crise politique en retirant du gouvernement les ministres de sa petite formation Italia Viva.

  • GRAND ANGLE : Continent maudit ?

    Alors qu’on croyait, naïvement peut-être, que l’Afrique a tourné le dos à ses vieux démons, l’actualité nous fait encore une fois douter et nous renvoie aux temps sombres faits de guerres et de tensions à l’issue dramatique.

  • Réduction des armes stratégiques : Nouveau sursis pour le traité START

    Le président russe, Vladimir Poutine, a promulgué, vendredi, une loi prorogeant de cinq ans la validité du traité Start de réduction des armes stratégiques conclu avec les Etats-Unis. Selon Moscou, cette prorogation prendra effet dès que les deux pays auront mené à bien les procédures diplomatiques et législatives nécessaires.

  • Politique américaine au Moyen-Orient : De nouveaux signaux envers Téhéran

    Est-ce la fin de l’idylle entre Washington et ses alliés dans la région du Moyen Orient ? La nouvelle administration américaine vient, en tout cas, de redéfinir certains contours établis par l’ex-président Donald Trump.

  • {{row.titre}}

    {{row.resume}}

  • Chargement...

Multimedia