Yaoum El-Ilm : Hommage aux savants

Au cours de cette cérémonie qui s’est tenue en presence des autorités locales, des cadres du secteur, des partenaires sociaux et de nombreux élèves, le wali Kamel Abla est intervenu pour dire l’importance que revêt un tel évènement qui consacre à la science et au savoir une place privilégiée, des moments forts de ressourcement. Il a rendu un vibrant hommage à ce grand savant, Abdelhamid Ben Badis, et à tous qui abondent encore dans cette voie pour donner sa juste dimension à l’essor et à la dynamique de la connaissance que connait notre pays. Autant de valeurs et de symboles forts que véhicule cette journée du Savoir et qui s’inscrivent dans le parcours et les aspirations de nos glorieux chouhada. Il s’est incliné devant la mémoire du martyr Souidani Boudjemaa tombé au champ d’honneur en ce même jour de l’année 1956. «Abdelhamid Ben Badis a propagé le savoir pour libérer les âmes et les consciences, consolidé et donné du sens à toutes ces valeurs qui sont constamment animées par l’amour de la patrie et la force de relever tous les défis pour permettre à notre pays d’accéder à la juste place qui lui revient dans le concert des nations», a ajouté Kamel Abla, qui a mis en exergue les efforts des enseignants sur le terrain de la connaissance et rendu hommage aux martyrs du devoir national, décédés après une lutte implacable contre le coronavirus». Boushaba Boudjemaâ, directeur de l’éducation procède pour sa part à une rétrospective sur l’œuvre de cheikh Abdelhamid Ibn Badis et mis l’accent sur l’investissement dans la ressource humaine qui constitue une priorité des programmes initiés par l’État. «Il s’agit d’ancrer chez nos enfants les valeurs du dialogue et du pardon, la richesse de notre culture et développer en eux les vertus de la science et du savoir pour relever les défis du futur». Plusieurs lauréats de différents concours nationaux et internationaux comme cette jeune collégienne, Insaf Kara, venue des montagnes de Babors pour décrocher la troisième place au concours international de mathématiques ou Nour el Yaguin, de l’école primaire de Ain Oulmène qui s’est classée première à un concours régional. Trois autres élèves, Noui Abderaouf de l’école des cadets de la révolution de Sétif, Haichour Yacine du lycée Ben Alioui et Arif Ait Ramdane du lycée de Ain Lahdjar, seront récompensés pour s’être distingués lors des dernières olympiades de mathématiques. Moment fort également que de voir ces bambins, champions en robotique des «Super Abgari» qui investissaient fièrement la scène, forts de prédispositions établies du haut leur 6 ans. Les meilleures chorales de la wilaya, à l’instar de celle du lycée Zahraoui ou du CEM khemisti, ainsi que des clubs scolaires et des enseignants, ont été récompensées.
F. Zoghbi

Sur le même thème

Multimedia