Système éducatif : Un baccalauréat développement durable en projet

Le ministre de la Transition énergétique, Chems Eddine Chitour, a indiqué, jeudi à Alger, que son département prépare, en partenariat avec le ministère de l’Éducation nationale, un programme pour l’intégration de cours sur l’économie d’énergie et la transition énergétique dans le système scolaire.
S’exprimant, à l’occasion de la 12e édition des journées portes ouvertes dans les milieux scolaires sur les économies d’énergie et la transition énergétique, qu’il la inaugurée, au niveau de l’école primaire Frères-Obbad, M. Chitour a affirmé que son département mise beaucoup sur les générations futures pour réussir la transition énergétique et le développement durable en Algérie, d’où l’intérêt, pour lui, d’initier les enfants aux notions de base sur les énergies, l’environnement et les énergies renouvelables, d’une manière particulière. Le ministre a également affirmé que les deux ministères étudient ensemble la possibilité de proposer un baccalauréat développement durable, ce qui permettra de développer, selon lui, des spécialités universitaires et des métiers intimement liés a ce domaine. Dans ce même contexte, il a rappelé la création de l’Institut de la transition énergétique à Sidi Abdallah, en assurant que l’Algérie est déterminée à aller de l’avant avec la préparation de son programme sur la transition énergétique 2030, insistant sur la nécessité de vaincre les réticences pour aller vers le développement durable.
«Les énergies renouvelables et la rationalisation de l’énergie sont le véritable gisement du pays pour réussir la transition énergétique», a-t-il conclu.

 

Sur le même thème

Multimedia