Séisme de Béjaïa : Relogement de 12 familles

Au total, 12 familles, dont les logements ont été gravement endommagés lors du séisme qui a ébranlé Bejaia la semaine dernière, ont été relogées temporairement samedi dans la nouvelle zone d’habitation urbaine de Sidi Ali Lebhar, non loin de l’aéroport Abane-Ramdane, a-t-on informé.
Les concernés ont rejoint les logements de type F2, dotés de tout le confort domestique requis, notamment l’eau, l’électricité et le gaz.
Classifiées dans la zone rouge par le CTC, des habitations localisées dans le quartier de Tamendjout et aux alentours de l’école Larbi-Tebessi, sur les hauteurs de l’ancienne ville de Bejaia, menacent de s’effondrer à tout moment suite aux répliques du séisme.
Leur état s’est encore aggravé dans la nuit de mercredi à jeudi, théâtre de plusieurs secousses -dont 2 d’une amplitude de 4,3 sur l’échelle Richter- qui les a impactées fortement et qui, dans la journée, ont poussé à sortir dans la rue des dizaines de personnes réclamant un hébergement temporaire dans des lieux plus sûrs.
Cette opération de relogement est perçue comme une première phase d’accompagnement temporaire, pour parer au plus urgent, en attendant le relogement de toutes les familles éprouvées de façon pérenne dans le nouveau pôle urbain d’Ighzer Ouzarif à Oued-Ghir, à 10 km à l’ouest de Bejaia, estimée à plus de 600 familles.
En visite jeudi dernier dans la wilaya avec ses collègues de l’Energie et des Mines et des Ressources en eau, le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Mohamed Tarek Belaribi, a rassuré tout un chacun sur la volonté des pouvoirs publics de tout faire pour assurer un toit à chacun des sinistrés, dans les meilleurs délais, deux mois maximum, a-t-il indiqué.
Globalement, ce ne sont pas moins de 5.000 logements entre le type social et l’AADL qui seront libérés. Les logements sont déjà prêts, a-t-on constaté. Il reste à activer, les voiries et réseaux divers (VRD) et leur connexion au réseau public de distribution de gaz, d’eau et d’électricité, et la mise en place de bassins de décantation pour leur assainissement, en attendant la réalisation dans la zone d’une station d’épuration, pour laquelle il a été mobilisé une enveloppe de 6 milliards DA et son attribution à l’entreprise réalisatrice.
L’Agence nationale de l’amélioration et du développement du logement (AADL) a affirmé que les complexes scolaires sinistrés à Béjaïa suite au séisme qui a frappé la wilaya et faisant l’objet de réfection par l’AADL seront prêts à accueillir les élèves à partir d’aujourd’hui. «Après le constat fait sur le terrain par les services de wilaya de l’Organisme national de contrôle technique de la construction (CTC) sur instruction du ministre de l’Habitat, de l’urbanisme et de la ville, Mohamed Tarek Laribi, des dégâts ont été constatés au niveau de certains complexes scolaires dans plusieurs communes et daïras relevant de la wilaya de Béjaïa frappée récemment par un séisme», lit-on dans un document publié sur la page Facebook officielle de l’AADL.
«Dans le cadre des opérations de solidarité et d’entraide en cas de crises ou de catastrophes naturelles, et en application des instructions du directeur général chargé de la gestion des services de l’AADL, les entreprises chargées de la réalisation des projets AADL sont intervenues pour réparer les dégâts», ajoute la même source. Pour rappel, la réouverture des écoles, après une semaine de vacances, avait été reportée au 28 mars dans la wilaya de Béjaïa, en raison des dégâts causés par le séisme du 17 mars dernier.

Sur le même thème

Multimedia