Recouvrement des Factures impayées de Sonelgaz : Les coupures de l’alimentation électrique comme recours

Les factures impayées de Sonelgaz représentent un montant global de 180 milliards de dinars, et elle avertit que les coupures du courant ne sont plus exclues, comme cela a été le cas, jeudi dernier, dans certaines localités d'Alger.

Une source de du service de la communication du groupe Sonalgaz affirme qu’«effectivement, cette option de coupure est engagée en tant qu'ultime rappel à l'ordre en direction des abonnés, invités à s'acquitter de leurs factures impayées.»
«L'entreprise a démontré son caractère citoyen en étant solidaire avec la population pendant les mois de la crise sanitaire sauf que cet engagement Sonelgaz ne peut durer indéfiniment au risque de compromettre son fonctionnement et de provoquer de sérieux déséquilibres financiers», fera savoir la même source. «Notre responsabilité vis-à-vis de nos concitoyens pendant le confinement a été entière et pleinement assumée en assurant une prestation de qualité et en veillant à la disponibilité sans discontinuité du courant électrique et de l'alimentation en gaz», poursuit-on.
La même source insiste que l'heure est venue pour que l'entreprise recouvre ses créances auprès de sa clientèle de différentes catégories, à même de parer au risque que peut induire des situations déficitaires qui peuvent s'avérer compliquées. Les factures impayées de 180 milliards de DA affectent la trésorerie de Sonelgaz se répercutant sur ses capacités de gestion.
L'ensemble des employés relevant des différentes filiales ont regagné leur poste après les mesures de réduction du personnel décidées antérieurement dans le cadre de la gestion de la crise sanitaire.
La masse salariale et autres dépenses de gestion placent Sonelgaz face à l'impératif de règlement des factures impayées dont la quasi-majorité est détenue par les clients domestiques. En effet, les clients à basse tension, c'est-à-dire les ménages, totalisent un montant de près de 100 milliards de dinars de factures impayées, indique-t-on.
Le plan de recouvrement mis en place par le groupe concerne aussi les institutions et les administrations publiques. «Toute notre clientèle réparties à travers le pays sera traitée avec équité», la société.
Les directions de distribution de gaz et d'électricité invitent leurs abonnés à faire preuve de compréhension et de responsabilité vis-à-vis de la situation que traverse l'entreprise en se rapprochant des agences commerciales pour régler leur factures.
Les concernés peuvent bénéficier d'un calendrier de paiement établi d'un commun accord entre les deux parties en tenant compte du nombre des factures impayées et du montant des créances.
L’accumulation de celles-ci a impacté la réalisation de projets d’investissement et autres travaux de rénovation et de maintenance de réseaux électriques et de gaz ainsi que les raccordements des agglomérations.
Karim Aoudia

Sur le même thème

Multimedia