Rapatriement d’Algériens du Qatar : Le MAE dément

«Le ministère des Affaires étrangères n’a pour le moment prévu aucune opération de rapatriement des ressortissants algériens résidant au Qatar», indique Medjber Abdelkhalek, membre de la direction de la communication du MAE. «C’est uniquement à travers certains articles de presse que nous avons eu écho de cette opération. En d’autres termes, nous n’avons pas été saisis par une quelconque institution officielle à ce sujet», a-t-il indiqué. Il rappelle que dans toutes les opérations de rapatriement initiées précédemment par l’Etat pour permettre à nos ressortissants de regagner le pays dans un contexte de suspension du trafic aérien à cause de la pandémie, c’est le ministère des Affaires étrangères qui est habilité à diffuser les informations aux médias. «Les actions de rapatriement effectuées jusque-là ont été menées en étroite coordination notamment avec le ministère de l’Intérieur, qui est mobilisé, entre autres, dans l’établissement des listes des passagers», a encore soutenu Medjber, précisant qu’aucune autre opération du genre ne fait l’objet de concertation, en ce moment, entre les différents services concernés. Une source de la direction de la compagnie Air Algérie abonde également dans le même sens. «En tant que transporteur, Air Algérie n’a pas encore été saisie concernant une éventuelle opération de rapatriement de nos ressortissants au Qatar», précise-t-elle. Notre source à Air Algérie «constitue tout un processus impliquant plusieurs secteurs». Engagée depuis mars dernier, l’opération de rapatriement, initiée par les hautes autorités, ont permis le retour au pays de plus de 30.000 Algériens bloqués à l’étranger. Une centaine de vols spéciaux ont été organisés dans le cadre de cette opération scindée, rappelons-le, en 4 phases. Le dernier vol effectué dans ce cadre par Air Algérie a eu lieu le 11 septembre dernier.
Karim Aoudia

Sur le même thème

Multimedia