Prise en charge du dossier des Zones d'ombre : Beldjoud préside une réunion de suivi

Le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Kamel Beldjoud, a présidé, lundi dernier, une réunion avec les walis et walis délégués, dans le cadre du suivi de la mise en œuvre des instructions du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, concernant la prise en charge du dossier du développement local en vue de pallier les lacunes enregistrées en matière de développement dans les zones d'ombre, indique un communiqué du ministère.

«Le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire a présidé lundi 21 décembre 2020 une réunion par visioconférence avec les walis et les walis délégués en présence des chefs de daïra de toutes les wilayas», note le communiqué.
Cette rencontre s'inscrit en droite ligne «d'une série de réunions périodiques pour le suivi de la mise en œuvre des instructions du président de la République données lors de la première réunion gouvernement-walis en février 2020 et qui ont été confirmées à l'occasion de la réunion d'évaluation qu'il avait présidée en août dernier, concernant la prise en charge du dossier du développement local pour pallier les lacunes enregistrées en matière de développement dans les zones d'ombre», ajoute la source. La réunion a vu, à l'entame des travaux, la présentation d'un exposé sur l'état d'avancement des projets de développement tracés au profit des zones d'ombre à travers les différentes wilayas du pays», précise le communiqué qui souligne que «le ministre a réitéré l'impératif respect des délais prévus concernant la mise en œuvre des projets enregistrés».
Plaidant pour «la poursuite de la prise en charge urgente des préoccupations prioritaires des citoyens, notamment celles ayant trait à leurs conditions de vie en pleine saison hivernale, à l'instar du raccordement au réseau de gaz naturel, à l'alimentation en eau potable, à l'assainissement et aux déplacements faciles des citoyens, conformément aux engagements du président de la République», le ministre a rappelé «les instructions relatives à l'impératif recours aux solutions alternatives urgentes, si nécessaire, afin d'alléger le fardeau des conditions climatiques au profit de la population de ces régions».
Concernant les conditions de scolarisation des élèves, M. Beldjoud a mis l’accent de nouveau sur «la priorité capitale de ce dossier, notamment en ce qui concerne le transport, la restauration et le chauffage», insistant sur «la mobilisation de toutes les ressources humaines et matérielles à leur profit, notamment au niveau des zones enclavées et montagneuses.
Il s’est également enquis du niveau de progrès enregistré dans l’application des instructions données précédemment concernant les repas chauds, le transport et le chauffage». Compte tenu de la situation sanitaire actuelle, le communiqué a conclu que la réunion «tenue par visio-conférence, a procédé à une évaluation de l’application des mesures préventives prévues pour maîtriser la propagation du nouveau coronavirus (Covid-19).
La réunion a également permis de consolider la coordination centrale/locale concernant l’élaboration du plan logistique nécessaire pour transporter, stocker et distribuer le vaccin, sur lequel travaille le ministère de l'Intérieur, conformément à ce qui a été décidé par le Premier ministre.

Sur le même thème

Multimedia