Pour torture, enlèvement et séquestration : Abdelhak Layada devant la justice

L’ancien chef du GIA (groupe islamique armé) Abdelhak Layada va comparaitre devant la Chambre criminelle près le tribunal de Dar El Beida pour les chefs d’inculpation d’enlèvement, séquestration et torture, a-t-on appris auprès de cette juridiction. Le procès de cette affaire est programmé pour la session criminelle du 8 juin prochain. Deux membres de sa famille sont poursuivis pour participation au crime. Les accusés seront jugés en liberté, précise la même source. Abdelhak Layada est le premier chef du GIA, un groupe terroriste anéanti totalement par l’ANP. Il a été condamné à la peine capitale en 1993 par la justice après avoir été extradé du Maroc. Il a été libéré en mars 2006 dans le cadre de la mise en œuvre de la Charte pour la paix et la réconciliation nationale.
Neila B.

Sur le même thème

Multimedia