Le thème a été abordé lors du conseil des ministres : Le dialogue social, un atout démocratique

Parmi les sujets que le chef de l'Etat a définis comme prioritaires pour le gouvernement, un calendrier clair pour la mise en œuvre du projet de Réforme hospitalière, la révision impérative de l'organisation des urgences et autres services hospitaliers pour améliorer la relation du citoyen avec l'Hôpital, ainsi que la mise en place d'une approche prenant en compte l'efficacité du service civil en vue de l'encouragement des compétences nationales et de la protection de la santé publique.
Le docteur Lyès Merabet, président du Syndicat national des praticiens de la santé publique (SNPSP), explique que la concertation et le consensus autour de tout ce qui concerne les revendications sociales et les conflits au travail ne seront gagnés que par le biais du dialogue.
Le dialogue signifie pour le Dr Merabet le débat contradictoire dans l'objectif d'accorder l'opportunité aux acteurs sociaux pour exprimer leurs revendications, et surtout la sauvegarde du droit syndical dans le cadre constitutionnel.
Pour le président du SNPSP, les organisations syndicales devront exister et fonctionner sans entraves, ni blocage ou interférence de l’administration dans leurs activités. Pour le syndicaliste, il est impératif d'ouvrir la voie de la concertation et élargir les espaces de dialogue inclusif dont l'objectif est de garantir la prise en charge des revendications sociales.
Le représentant des praticiens algériens de la santé publique explique, par ailleurs, que si les voies de l'expression syndicale sont bloquées, les acteurs n'auront d'autres formes d'expression que l'investissement de la rue pour revendiquer leurs droits légitimes, d'où la nécessité d'en finir avec les anciennes pratiques et concrétiser le changement voulu dans un cadre légal qui préserve le droit syndical, et ce, poursuit-il, dans l'objectif de créer un débat démocratique à tous les niveaux. Ainsi, le chef de l'Etat a réitéré lors du dernier Conseil des ministres l'engagement du dialogue avec les différents partenaires sociaux aux fins d'améliorer la situation socioprofessionnelle des employés du secteur de l'Education nationale et de revoir le statut particulier de l'enseignant.
Tahar Kaidi

Sur le même thème

Multimedia