Jeunesse : Un artisan du changement

Le militant des droits de l'homme et des peuples, Mahrez Lamari, a affirmé que les jeunes sont "les principaux artisans du changement" pour une Algérie nouvelle. "L'Algérie traverse une nouvelle phase décisive de son évolution historique, politique, économique, sociale et culturelle. Des enjeux et défis nouveaux interpellent le peuple algérien, singulièrement les jeunes qui sont les principaux artisans du changement", a indiqué M. Lamari, ex-président du Comité national algérien de solidarité avec le peuple sahraoui, dans une contribution rendue publique hier. Il souligne que dans le cadre de l'édification de l'Algérie nouvelle, "le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, considère les problèmes de la jeunesse comme ses premières préoccupations et fait de la résolution de ses problèmes une priorité absolue". Lamari a précisé que "cette volonté politique ouvertement déclarée et affichée témoigne de l'intérêt accordé à la jeunesse et de sa préoccupation de faire de cette couche sociale, un partenaire conscient et dynamique dans le développement et la transformation globale de notre pays". "Il est attendu une action citoyenne déterminée et consciente de la part de la jeunesse qui est appelée à jouer un rôle de plus en plus capital dans le cadre de la dynamique de l'Algérie nouvelle, tournant décisif dans lequel notre pays se trouve engagé", a-t-il fait remarquer. Il souligne que la jeunesse algérienne doit agir vite conformément à la nouvelle vision patriotique qu'elle a de l'Algérie nouvelle, de son devenir et de la dimension de ses responsabilités face aux défis qui l'interpellent loin de tout conflit de générations.

Sur le même thème

Multimedia