Huile d’olive : Vers le renforcement des exportations

Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Abdelhamid Hemdani a affirmé, jeudi à Alger, la nécessité de renforcer les exportations des produits agricoles, notamment de l’huile d’olive, soulignant que la production d’olives a atteint 10 millions de quintaux durant la campagne 2019-2020 contre 8,6 millions de quintaux durant la précédente campagne.
Lors de la cérémonie de remise des prix aux lauréats de la deuxième édition du concours national «Djaafar Aloum» de la meilleure huile d’olive vierge extra algérienne pour la campagne 2019-2020, le ministre a mis l’accent sur la grande importance accordée par son secteur à l’élargissement de l’oléiculture et aux efforts visant à assurer la qualité de ce produit.
M. Hemdani a souligné, en outre, les efforts fournis pour renforcer les mesures juridiques inhérentes à la labellisation du produit national selon les indications géographiques sur l’origine du produit, une démarche déjà réalisée, dans une première phase, pour l’huile d’olive de la région de «Sig» à Mascara, ce qui permettra de conformer le produit aux normes internationales et d'investir les marchés étrangers.
Pour le ministre, la diversité qui caractérise notre pays en matière de production d'huile d'olive mérite une bonne commercialisation, en soumettant les différents échantillons aux analyses chimiques nécessaires et en procédant à un travail d'évaluation pour moderniser la filière.
Le ministre a fait état de la consécration d’une direction au niveau du ministère dédiée à la promotion de l’agriculture biologique, compte tenu du grand potentiel offert dans ce domaine. La feuille de route sectorielle 2024-2030 prévoit de compter sur les acquis et ressources humaines disponibles pour améliorer la production et s'orienter vers l'exportation.
Le ministre a également mis en avant les perspectives d'investissement dans de nombreuses autres filières stratégiques, à l’instar du lait et des céréales. Le ministre a présidé la cérémonie de remise des médailles aux douze (12) lauréats de la deuxième édition du concours national «Djaafar Aloum» de la meilleure huile d'olive vierge extra pour la saison 2019-2020, afin de les encourager à perpétuer la tradition de l’organisation de ces concours qui contribuent à l’amélioration de la qualité de l'huile d'olive en Algérie. Supervisant l'ouverture du laboratoire d'analyses des produits oléicoles, «Djaafar Aloum» accrédité par le Conseil oléicole international (COI), le ministre a écouté les explications fournies par le chef de département des expériences de l'ITAFV et par la présidente du comité d'experts sur les méthodes d'analyse chimique et d'analyse sensorielle (goût), selon les normes techniques internationales qui déterminent la qualité de l'huile d'olive fruitée et non fruitée, ses types et les caractéristiques gustatives de chaque qualité. A ce sujet, M. Hemdani a mis l’accent sur l’impératif pour ce laboratoire de superviser la qualité et sensibiliser les producteurs quant à l’importance de respecter les procédés techniques de production, d’autant plus que tous les atouts sont disponibles dans le pays, en vue d'encourager l'exportation.
En chiffres, l’ITAFV précise que 70% de l’huile d’olive produite localement est vierge extra avec des perspectives d’atteindre une meilleure qualité.

Sur le même thème

Multimedia