HCI : Stratégie d'information pour la domiciliation de la finance islamique

La stratégie d'information pour la domiciliation de la finance islamique a été adoptée, mercredi à Alger, lors d'une réunion entre les Directeurs de l'information et du marketing des banques et établissements financiers et la Direction de la documentation et de l'information du Haut Conseil Islamique (HCI). Le directeur de la documentation et de l'information du HCI, Baghdad Mohamed, a indiqué à l'APS qu'une réunion entre les directeurs de l'information des banques et établissements financiers et la direction de la documentation a abouti à l'adoption de la stratégie d'information pour la domiciliation de la finance islamique, constituant ainsi «une feuille de route pour la vulgarisation et la commercialisation de ce produit bancaire. Cette stratégie vise à optimiser les efforts d'information et de communication consentis collectivement par le HCI, représenté par l’Autorité charaïque nationale de la fatwa pour l’industrie de la finance islamique, et les directions de l'information et du marketing des banques et établissements financiers qui commercialisent des produits de la finance islamique, a-t-il précisé. Chaque établissement, comme il a été convenu, disposera de ses plans de commercialisation, conformément à ses spécificités dans le respect de la nature de la concurrence, a-t-il ajouté.
L’objectif de cette stratégie est d’assurer «une commercialisation efficace et professionnelle» de la finance islamique, à travers la vulgarisation de l'information relative à ce mode de finance auprès du plus grand nombre possible de clients et de l’opinion publique. Plaidant pour la contribution des Universités et laboratoires aux efforts de communication visant à atteindre cet objectif, le directeur de la documentation et de l'information du HCI a souligné, dans ce sens, l’impératif d’ouvrir des canaux de communication et de coopération avec les organisations économiques nationales, et d’intensifier le contact avec les start-up et les porteurs de projets. Pour réaliser ces objectifs, il fait état de l’adoption d’un «mode de communication» axé sur l’organisation de conférences interactives avec la participation d’experts, de chercheurs et d’investisseurs en mettant à profit les réseaux sociaux ainsi que des portes ouvertes sur les établissements commercialisant les produits de la finance islamique. La prochaine étape, après l’adoption de cette stratégie, sera la création d’une cellule d’information chargée de gérer le contenu médiatique de la finance islamique, laquelle se réunira de façon bimensuelle. Il est prévu également, la création d’une instance médiatique de suivi de la commercialisation du contenu médiatique de la finance islamique, regroupant tous les directeurs de l’information et de la commercialisation des banques et établissements financiers, qui se réunira tous les six mois, a-t-il conclu.

Sur le même thème

Multimedia