Education nationale : Améliorer la qualité de l’enseignement

Le directeur de l’enseignement moyen au ministère de l’Éducation nationale, Mohamed Boudiaf, estime nécessaire l’amélioration de la qualité de l’enseignement, pour hisser le niveau scolaire, ce qui impacterait directement un meilleur rendement de l’élite algérienne, lors des compétitions internationales.

À propos de la Journée internationale des mathématiques, Mohamed Boudiaf, chargé de la coordination de cet événement, précise que les services du ministère œuvrent inlassablement à concrétiser cet objectif et évoque l’importance des mathématiques dans la vie de tous les jours, insistant sur toute la signification du slogan retenu pour les festivités de cette année, à savoir «Mathématiques, pour un monde meilleur».
Il affirme que conformément aux orientations du ministère de l’Éducation nationale, la célébration de cette journée est précédée par un certain nombre d’activités entamées dès le début de février, soit juste après le retour des vacances scolaires d’hiver.
C’est ainsi qu’a été initié, dans une première étape, un concours à travers les wilayas ayant intéressé les directions de l'éducation qui a permis la sélection des meilleurs élèves en mathématiques, avec une moyenne de 5 élèves dans chaque cycle d'enseignement, soit 15 élèves de chaque wilaya, à l'exception de la wilaya d'Alger représentée par 45 élèves, car regroupant trois directions de l'éducation. «Nous avons, de la sorte, regroupé au niveau de chaque palier (primaire, moyen, secondaire) 250 élèves ayant un excellent niveau en mathématiques, soit un total de 750 élèves répartis sur les trois cycles d'enseignement. Tous ont pris part à l'épreuve finale du concours national de mathématiques», dit-il. Boudiaf explique qu’il s’agit d’un concours au profit des classes d’examens (fin de cycle primaire, BEM et baccalauréat), qui ont obtenu, en 2020, une moyenne de 10/10 en mathématiques pour le cycle primaire, une moyenne égale ou supérieure à 18/20 pour le cycle moyen et une moyenne égale ou supérieure à 16/20 pour les candidats de la filière des sciences expérimentales. Il a précisé que des enseignants des matières de mathématiques, ainsi que des inspecteurs de l’éducation étaient conviés à participer à un concours en visioconférence qui leur est spécialement dédié et intitulé «Compétences mathématiques».
De son côté, le directeur des activités culturelles, sportives et de l'action sociale au ministère relève l’importance de ce concours. Selon Abdelouahab Khoulalene, les trois lauréats, un dans chacun des paliers d'enseignement, seront récompensés le 14 mars prochain, décrété par l'Unesco Journée internationale des mathématiques. Les lauréats pourraient représenter l'Algérie dans la prochaine Olympiade internationale de mathématiques.
Le taux de participation des filles est de 56,8% dans le cycle secondaire et de 62% dans le palier moyen. Au cycle primaire, la participation des garçons a enregistré un taux de 59%.
Soraya Guemmouri

Sur le même thème

Multimedia