Djerad procède à une opération de distribution de logements à Alger : 234.000 unités attribuées depuis 2020

  • L’opération reflète l’une des positions honorables du Président Tebboune qui a soutenu dans son programme que le logement est la base de la justice sociale
  • 2021, année charnière au vu du nombre considérable de logements réalisés
  • Programme national : 70% des projets parachevés ou en cours de réalisation

Près de 5.000 familles dans la capitale vont passer la fête de l’Aïd dans de nouveaux logements, soit 25.000 citoyens qui ont bénéficié de différents types d’habitations dans une opération d’envergure qui coïncide avec la célébration de la journée de la mémoire le 8 mai. Le coup d’envoi a été donné hier, par le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, qui a présidé la cérémonie de remise des clés sur le site d’Ouled Fayet, en présence des membres du gouvernement, du conseiller à la présidence Abdelhafid Allahoum, du wali d’Alger et de responsables civils et militaires. M. Djerad a longuement insisté lors de l’inspection du site, sur le recours aux matières locales et aux énergies renouvelables, mettant également l’accent sur la nécessité de doter les nouvelles cités d’aires de loisirs pour les enfants.
Dans une déclaration à la presse, il a indiqué que 5.000 logements viennent d’être attribués dans la capitale. «Selon les critères retenus, ils sont 25.000 citoyens ayant bénéficié des différentes formules dans la wilaya d’Alger. C’est tout à l’honneur des agents».

Le logement, base de la justice sociale dans notre pays

Le Premier ministre a affirmé que «l’attribution des logements est un devoir national envers les Algériennes et Algériens», ajoutant que cela s’inscrit en ligne droite avec les principes de la Constitution. M. Djerad a mis en avant, à cette occasion, les engagements du président de la République, Abdelmadjid Tebboune. «Cette opération constitue l’une des positions du président de la République qui a classé le logement comme prioritaire dans son programme, étant également le pilier de la politique de la justice sociale».
Dans ce contexte, le Premier ministre a indiqué qu’un quota global de 23.000 logements a été distribué entre le 1er janvier 2020 et la fin mars 2021. Ainsi, selon les critères retenus, 1.150 000 Algériens ont bénéficié de logements durant cette période et 160.000 autres logements vont être lancés. «Comme cela est constaté, la gouvernement veille depuis son installation à l’amélioration du cadre de vie du citoyen conformément aux instructions et directives du président de la République. Des retards et des cumuls ont été enregistrés dans plusieurs domaines mais nous avons procédé à l’allégement de la souffrance des citoyens et à la mise en œuvre des engagements du président». L’opération d’hier a concerne des Logements de type location-vente (AADL), Logements promotionnels publics (LPP), Logements publics locatifs (LPL), réalisés à Ouled Fayet, Reghaia, Bordj El Bahri et Souidania.
Lors de la présentation du programme national de logement, le DG du logement au ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la ville, Anis Bendaoud, a relevé qu’en dépit de la crise financière et de la conjoncture exceptionnelle induite par la propagation de l’épidémie de Covid-19, les projets de logements ont été maintenus. «Le gouvernement accorde un intérêt particulier au secteur de l’habitat dans le cadre d’une coordination et cohésion gouvernementale». En chiffres, 70% des projets inscrits au titre du programme national de logements, qui prévoit la réalisation de 1.202.400 unités, sont parachevés ou en cours de réalisation, dont 231.577 logements livrés dans le cadre du programme 2020/2021. Le taux de réalisation a atteint 54% alors que 16% des projets ont été achevés. Toutefois, les travaux de 371.721 autres logements programmés n'ont pas encore démarré, soit 30% du programme tracé, selon le bilan.

Appel à la distribution des logements achevés

Sur un total de 1.239.201 logements programmés, 199.753 unités ont été parachevées en 2020/2021 soit 16% du programme et 667.727 autres sont en cours de réalisation, ce qui représente 54%, précise le DG. Il s’agit de 397.393 logements location-vente (AADL), dont 308.647 en cours de réalisation et près de 67.000 ont été parachevés le 25 avril 2021, mais n’ont pas été distribués. En ce sens, il a mis l’accent sur la nécessité de l’attribution de logements achevés, faute de quoi ils peuvent être squattés. En outre, sur 226.104 logements publics locatifs (LPL), 151.087 sont en cours de réalisation et 56.493 unités parachevés. Jusqu’au 25 avril dernier, le nombre de logements publics locatifs (LPL) a atteint 66.838 unités et il a été procédé à la livraison de 233.910 unités. En effet, le programme prévoit la réalisation de 174.105 logements dont 114.145 de type AADL. Le bilan fait état de la livraison de 10.794 unités, soit 6% du programme alors que les travaux n’ont pas démarré dans 7% des projets programmés et 12.085 sont à l’arrêt. Le bilan fait également état de plus de 13.000 logements LPA (Logement promotionnel aidé), de plus de 69.000 logements AADL, de 3053 logements LPP (Logement promotionnel public), de plus de 33.000 logements ruraux, de 31.320 lotissements sociaux, ainsi que de 2.283 aides. Par ailleurs, 80% des projets programmés dans la capitale sont en cours de réalisation, a indique le directeur de l’Habitat de la wilaya d’Alger, Mohamed Mordjani, lors de la présentation du bilan du secteur. Le programme global destiné à la wilaya d’Alger compte 174.105 unités, dont 114. 145 de type location-vente, 18.085 logements publics locatifs (LPL), 14.321 logements promotionnels publics (LPP), 13.075 logements sociaux participatifs (LSP), 13.203 Logements promotionnels aidés (LPA) et 1276 logements du Fonds national de péréquation des œuvres sociales (FNPOS). Selon le responsable, l’année 2020 a été marquée par la mobilisation des assiettes foncières, assurant que «l’année 2021 sera l’année de la réception et de la livraison des différentes formules de logements». Sur l'ensemble du programme, 137.681 unités sont en cours de réalisation, soit 80% des logements programmés dans la wilaya d'Alger parallèlement à la réception de 10.794 unités (6 % du programme). Les efforts consentis par les cadres du secteur pour la mise en œuvre des projets, à l’instar de l'Agence nationale de l’amélioration et du développement du logement (AADL), de l’Office de promotion et de gestion immobilières (OPGI), l'Entreprise Nationale de Promotion Immobilière (ENPI), ainsi que des promoteurs immobiliers, sous la supervision des directions du logement, des bureaux d’études et des directeurs des équipements publics ont été salués. Pour le ministère de l’Habitat «2021 sera une année charnière au vu du nombre considérable de logements réalisés et livrés».
Neila Benrahal

Sur le même thème

Multimedia