Décès de la journaliste Fatma Belkhir : Belhimer présente ses condoléances (actualisé)

DR
DR

Décès de la journaliste Fatma Belkhir

La journaliste à la radio nationale, Fatma Belkhir, est décédée, mercredi à l'âge de 52 ans des suites d'une longue maladie, a-t-on appris auprès de ses collègues.
Fatma Belkhir a débuté sa carrière à la Chaîne I de la radio nationale, en tant qu'animatrice de l'émission «75% jeunes», avant de passer à la production radiophonique où elle a réalisé les émissions «Charkiyat» avec la journaliste Nadjet Kettou et «Maraya», une émission sociale par excellence. Elle a réalisé, en outre, plusieurs reportages et enquêtes sur la société, à l'instar du programme «Allo docteur», avant de revenir à nouveau à l'animation à travers le programme artistique «Studio des stars».

Belhimer présente ses condoléances

Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Ammar Belhimer, a adressé un message de condoléances à la famille de la journaliste Fatma Belkhir, décédée, mercredi matin, à l'âge de 52 ans. «Affligé par la nouvelle du décès de la journalise de la Chaine I de la radio algérienne, Madame Fatma Belkhir, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Ammar Belhimer, présente, en cette douloureuse circonstance, ses sincères condoléances et sa profonde compassion à la famille de la défunte et à la corporation de la presse, priant Dieu le Tout-Puissant d'accorder à la défunte Sa sainte miséricorde et de prêter à ses proches patience et réconfort», est-il indiqué dans un message publié sur le site du ministère.

Sur le même thème

Multimedia