Commentaire : lutter contre la spéculation

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a présidé dimanche une réunion du Conseil des ministres consacrée notamment au suivi des préparatifs des élections législatives, à l’opération de vaccination contre la Covid-19 et au mois sacré du Ramadhan.
La réunion intervient suite au lancement du processus d’organisation des élections législatives du 12 juin, alors que l’opération de vaccination contre la covid-19 est toujours en cours. L’acquisition de nouveaux quotas de vaccins a été opérée récemment. Le gouvernement aborde régulièrement la question de la préparation des élections législatives. L’échéance est importante et son organisation pour qu’elle puisse se dérouler dans des conditions favorables et transparentes est capitale.
La nécessité de mettre en place tous les moyens à la disposition de l’Autorité nationale indépendante des élections est réitérée à plusieurs reprises afin de lui permettre de s’acquitter de ses missions dans les meilleures conditions. La nécessité de prendre toutes les mesures administratives et financières pour le soutien et l’encouragement de la participation des jeunes à cette élection pour garantir un scrutin démocratique qui exprime un réel changement est aussi réaffirmée. Il avait été ordonné à cet égard l’accès gratuit aux salles et à l’impression des affiches au profit des jeunes candidats. Les services des wilayas sont chargés de créer les mécanismes administratifs appropriés à cet effet. La réunion du Conseil des ministres intervient également suite à des consultations avec la classe politique et les représentants de la société civile.
Lors de rencontres de proximité, ils ont tablé sur un débat à propos de tous les problèmes que rencontrent les citoyens, notamment dans les régions les plus reculées du pays. La volonté d’impliquer les jeunes dans les affaires publiques, politiques et sociales est réelle.
Sur un autre volet, et à quelques jours du Ramadhan, le Président Tebboune s’est enquis des préparatifs en cours. Il avait notamment autorisé, à titre exceptionnel, pendant le mois sacré, d’importer de la viande congelée par des importateurs actifs dans chaque wilaya, et appelé à l’intensification des équipes d’inspection conjointes des services de sécurité et de commerce pour contrôler les stocks illégaux de viande dans le but de manipuler les prix. Il avait souligné lors d’une précédente réunion du Conseil des ministres la nécessité de faire la distinction, à travers tous les espaces commerciaux, entre la viande produite localement et la viande importée.
Le Président Tebboune a donné des instructions aux ministres concernés afin de créer les conditions appropriées pour la stabilité du marché, en vue d’éviter la flambée des prix causée par les spéculateurs, au moment où il faut soutenir les franges vulnérables.
Au plan sanitaire, le Conseil des ministres a abordé l’opération de vaccination contre le Coronavirus, après que la précédente réunion du Conseil a examiné les modalités d’obtention de doses supplémentaires de vaccin. La lutte contre le Coronavirus continue et le ministre de la Santé a annoncé la réception de plus de 920.000 nouvelles doses de vaccin.
Salima Ettouahria 

Sur le même thème

Multimedia