Bordj Bou-Arréridj : Plus de 100 retraits de formulaires de candidature

La wilaya de Bordj Bou Arreridj est marquée par la préparation des élections législatives et a enregistré le retrait de 101 formulaires de candidatures auprès de la délégation locale de l’ANIE. 33 formulaires ont été retirés par des partis politiques alors que 68 autres l’ont été par des listes indépendantes. Ce chiffre montre l’intérêt de la classe politique pour ce scrutin déterminant pour l’avenir du pays. Il faut noter également la participation record des indépendants qui ne veulent manquer ce rendez-vous pour apporter une vision nouvelle de la gestion des affaires publiques. La délégation locale de l’ANIE qui n’a reçu aucun dépôt de dossier, met les bouchées double pour être au rendez-vous comme l’a souligné son responsable, Kechid Abdellah. «En attendant nous avons déjà terminé la première étape de l’opération à savoir la détermination du collège électoral», a relevé notre interlocuteur.
Après la révision exceptionnelle des listes, ce collège est passé à 457.525 personnes dont 3.021 nouveaux inscrits. Le nombre des centres et des bureaux de vote a été maintenu. «Nous sommes en train d’imprimer les cartes de vote pour passer ensuite à leur distribution» a-t-il expliqué. Parallèlement à cette étape, «nous avons lancé une opération d’une extrême importance à savoir la sensibilisation de la population sur l’importance de ce scrutin. La participation au vote permet aux citoyens de décider du choix d’élus qui vont les représenter et porter leurs préoccupations aux pouvoirs publics au niveau central», a indiqué le responsable de la délégation locale de l’ANIE qui a évoqué la diffusion de messages par des supports comme les affiches placardées dans toute la wilaya ainsi que par le biais de la presse nationale.
L’orateur a assuré les votants ainsi que les candidats que l’autorité se base sur les principes de neutralité et de transparence même s’il a reconnu que la mission n’est pas facile tout en rappelant que ces élections législatives sont les premières qu’elle organise. «Nous pouvons compter sur l’aide de l’administration locale qui a mobilisé tous les moyens nécessaires pour l’accomplissement de notre tâche», a déclaré notre interlocuteur qui n’a pas manqué de relever l’exiguïté du siège de la délégation locale. «Nous sommes en train d’examiner avec les autorités locales la possibilité d’utiliser des bureaux supplémentaires pour faciliter la tâche des membres de la délégation qui compte en son sein des juges à côté des représentants de la société civile», a précisé l’orateur.
Le responsable de la délégation locale de l’ANIE qui rappelle également l’autre particularité des élections législatives qui se déroulent dans un contexte marqué par la propagation de la pandémie du coronavirus a insisté sur le respect des mesures barrières pour éviter les contaminations même s’il a affirmé que la protocole sanitaire qui doit être appliqué au sein des structures de l’ANIE et des bureaux de vote n’a pas été communiqué par l’autorité nationale.
«Une fois ce protocole adopté nous prendrons les mesures nécessaires pour le généraliser durant toutes les étapes de déroulement de l’opération de vote», a-t-il relevé.
F. D.

Sur le même thème

Multimedia