Autorisation d’entrée pour les Algériens et les étrangers : Benbouzid exige des mesures strictes

DR
DR


Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid, a indiqué, jeudi dernier à Boufarik (Blida), que le Comité scientifique a donné des instructions pour permettre aux ressortissants algériens et aux étrangers d’entrer au pays, dans le cadre de mesures très strictes pour protéger les citoyens contre la Covid-19, notamment les nouveaux variants.

«Nous avons mené une étude et donné des instructions, selon les orientations du Comité scientifique, en vue d’autoriser prochainement l’entrée des Algériens et des étrangers sur le territoire national, mais dans le cadre de mesures très strictes», a précisé le ministre en marge de sa visite au service des maladies infectieuses à l’établissement hospitalier de Boufarik. «Les personnes entrant en Algérie, ressortissants ou étrangers, devront présenter, à leur arrivée, un test PCR de moins de 36 heures, et se soumettre à des tests que nous estimons fiables», a-t-il souligné. Et de poursuivre que «les sujets négatifs seront autorisés à entrer et seront informés des recommandations et consignes à suivre. Les sujets positifs seront, quant à eux, soumis à un confinement de 10 jours», précisant que les frais du confinement et des examens subis à l’arrivée seront à la charge du concerné. Les voyageurs en provenance de pays où les variants sont très répandus, «seront soumis à d’autres examens», sachant que les symptômes n’apparaissent pas systématiquement dès le début de la contamination. Tout en admettant que la réouverture des frontières ne relève pas des prérogatives de son département, le premier responsable du secteur de la Santé a rappelé que l’Algérie a des relations économiques et commerciales avec certains pays et qu’il y a des étrangers qui viennent dans ce cadre, et par conséquent, a-t-il ajouté, les mesures prises s’inscrivent dans le cadre de la protection de nos concitoyens contre les nouveaux variants».

//////////////////////////////////

Algériens bloqués à l’étranger
Les propositions des associations

Vingt-deux représentations et organisations de la communauté algérienne à l’étranger ont appelé dans un communiqué les autorités à revenir sur la décision de fermeture des frontières. Les organisations proposent la réactivation des vols réguliers et la présentation du test PCR effectué 72 heures ou 48 heures avant l’entrée sur le territoire et l’autorisation des voyageurs vaccinés contre la Covid-19 de rentrer au pays et l’acquisition des billets d’avion sur Internet et auprès des agences d’Air Algérie. Interrogé sur la réouverture des frontières, le Pr Kamel Djenouhat, président de la Société algérienne d’immunologie et chef de service du laboratoire central EPH Rouïba dira que l’Algérie a réussi à éviter une nouvelle vague par le maintien de ses frontières fermées.
Mohamed Mendaci

Sur le même thème

Multimedia