ANR : Plus de 32.000 signatures

Ph. : Wafa
Ph. : Wafa

Le secrétaire général de l’Alliance nationale républicaine (ANR), Belkacem Sahli, a organisé, hier au siège du parti à Alger, une conférence de presse pour dresser un bilan de l’opération de collecte des signatures pour les législatives du 12 juin et aborder le lancement de la seconde étape. «Nous avons réussi, avec succès, la première étape en récoltant 32.391 signatures dans 35 wilayas et 3 circonscriptions électorales à l’étranger, puis nous avons déposé nos dossiers de candidature», a-t-il indiqué sous les applaudissements. Sahli a, d’autre part, affirmé que plus de 29.000 signatures ont été acceptées. Abordant la composition des listes électorales constituées par son mouvement, il a révélé que sur les 358 candidats présentés sur plus de 30 wilayas, 48% sont des femmes, 63% des jeunes de moins de 40 ans et plus de 78% sont diplômés.
«Il y a des listes qui se singularisent, par exemple, dans la wilaya de Ouargla où 100 % des candidats de l’ANR sont des jeunes de moins de 40 ans». Belkacem Sahli a confié que la participation de son parti à la prochaine échéance électorale s’inscrit dans la continuité logique des positions prises par l’ANR ces derniers mois. «Nous avons refusé toute forme de période de transition et défendu bec et ongle la nécessité d’assurer la stabilité du pays. Nous avons, par la suite, soutenu l’élection présidentielle du 12 décembre 2019 et la révision de la Constitution», a-t-il fait savoir avant d’ajouter que le mouvement soutient et participe à l’élection législative car «nous sommes pour la pérennité des institutions de l’Etat qui constitue un objectif stratégique».
L’autre objectif de l’ANR est de concrétiser sur le terrain la volonté et la souveraineté populaire par le biais de l’urne.
«Nous visons à rendre ses lettres de noblesse au parlement en le renouvelant par des compétences de haut vol, d’autant plus que nos listes comptent de nombreux diplômés du troisième cycle», a-t-il mis en évidence avant de souligner que l’élection est le moyen par excellence pour ramener du sang neuf et assurer la transition générationnelle en conformité aux principes de la Déclaration du 1er-Novembre 1954.
Sami Kaidi

Sur le même thème

Multimedia