ANP : Sécurisation du territoire contre toute forme de menaces

  • 80 harraga arrêtés et près de 22.000 litres de carburants saisis
  • Intensifier la lutte contre l’émigration clandestine et la contrebande durant la saison estivale

Les unités des garde-côtes ont mis en échec durant la semaine en cours, des tentatives de d’émigration clandestine, indique le MDN dans un rapport. Ainsi, 80 candidats à l’émigration «harraga» ont été interpellés en plein mer à bord d’embarcations de construction artisanale à Chlef, Boumerdès, Annaba et El Taref, alors qu’ils tentaient de rejoindre l’Italie ou l’Espagne.
Les garde-côtes ont intensifié la lutte contre ce phénomène suite à l’interpellation de personnes recherchées par la justice dans des affaires criminelles notamment le trafic de drogue. Des migrants marocains ont été également arrêtés parmi les harraga ainsi que des migrants clandestins. Le dispositif mis en place par les garde-côtes consiste essentiellement à l’intensification de contrôle et de la surveillance en mer à travers la mobilisation les patrouilles de jour comme de nuit.
La mission est à caractère humain «notre mission ne se limite pas à la localisation les embarcations et l’interpellation les candidats mais on procède au sauvetage, au secours et l’évacuation les harraga. Sauver les vies humaines est notre priorité», précise un officier de groupement les garde-côtes d’Oran, ajoutant que le risque vient des embarcations non conformes qui naviguent dans l’obscurité totale sans aucune indication.
Par ailleurs, plusieurs opérations ont été menées par les différents détachements de l’ANP durant la période du 26 mai au 1er juin, dans le cadre de leurs nobles missions de défense et de sécurisation du territoire national contre toute forme de menaces. «Ces opérations témoignent de l’engagement infaillible de nos Forces armées à préserver la quiétude et la sécurité dans notre pays», assure le MDN.
La lutte contre le narcotrafic demeure une priorité majeure du haut Commandement de l’ANP. Des détachements au niveau des frontières Sud et Sud-Ouest à Oran et Bechar ont réussi à déjouer des tentatives d’introduction de drogue travers les frontières avec le Maroc. La traque a permis l’arrestation de 26 narcotrafiquants et la saisie de 160,66 quintaux de kif traité ainsi qu’une quantité de drogue dure à savoir 1,1 kg de cocaïne et 2.605 comprimés psychotropes. En outre, 21 autres narcotrafiquants ont été interceptés et 36 kg de kif traité et 24.760 comprimés psychotropes ont été saisis dans diverses opérations menées dans les autres Régions militaires. Par ailleurs, 41 migrants clandestins de différentes nationalités ont été arrêtés à Ouargla, Tlemcen, Adrar, Tindouf et Tébessa.
Plusieurs opérations ont été menées également dans le cadre de la lutte contre la contrebande notamment le trafic du carburant qui enregistre une recrudescence  à l’occasion de la saison estivale. Près de 22.000 litres de carburant destinés à l’exportation illégale ont été récupérés aux frontières Est et Sud à Tébessa, El-Tarf, Souk Ahras, Tamanrasset et Tindouf.
Durant la même période, des détachements de l'ANP ont arrêté à Tamanrasset, In Guezzam, Bordj Badji Mokhtar et Djanet, 99 orpailleurs illicites équipés.
Neila Benrahal

Sur le même thème

Multimedia