Annaba : Situation inquiétante

La situation épidémiologique est marquée à Annaba par une augmentation du taux de positivité des personnes testées au niveau des structures de santé publique. «Ce constat est attesté par l’augmentation du nombre de cas confirmés de Covid-19 et de décès dans les établissements hospitaliers», a indiqué la cheffe de service de microbiologie au CHU d’Annaba, le Pr Sabrina Nedjai.

Les hospitalisations et les nouvelles admissions en réanimation sont en augmentation et Annaba a dépassé la barre de 1500 cas confirmés. Il a été enregistré également jeudi dernier, deux cas de réinfection confirmés par RT-PCR chez des patients contaminés depuis plus de trois mois.
Le wali, Djamel Eddine Brimi, a réitéré son appel au respect des mesures préventives, ajoutant que les mesures de prévention sont le seul moyen permettant de freiner la circulation du virus. Le masque de protection est porté par une grande partie de la population. Il a révélé qu’un pavillon dédié à la prise en charge des patients a été aménagé au centre de lutte contre le cancer opérationnel en fin d’année. Au chef-lieu de la commune d’Annaba, point de terrasses des cafés et les commerçants respectent les mesures sanitaires. Les propriétaires de terrasses du Cours de la révolution et de la place Alexis-Lambert assurent le service prêt-à-emporter et les magasins sont fermés à 15h. Le président de l’APC d’Annaba, Tahar Merabti, a affirmé que des notes de service interdisant de servir la clientèle dans les terrasses ont été adressées aux propriétaires de cafés, de restaurants et d’autres commerces par la commission de wilaya de suivi de l’évolution de la pandémie de Covid-19 afin de freiner la propagation du virus. Pour Nassereddine Bahadi, propriétaire de l’Ours Polaire sur le Cours de la révolution, il y a eu relâchement et il faut qu’«on assume notre responsabilité tout en restant vigilant». Yacine, propriétaire d’un restaurant au centre-ville, et Badri, propriétaire d’un café dans le quartier de Beauséjour, assurent qu’ils respectent les mesures préventives.
Le protocole sanitaire est scrupuleusement appliqué avec traçage au sol et le gel hydroalcoolique est mis à la disposition de la clientèle à l’entrée de chaque magasin et centre commercial. Selon, Mohamed Salah Madi, responsable de la cellule de communication au niveau de la direction de commerce, 2.370 opérations de contrôle et d’intervention ont été réalisées durant les deux dernières semaines.
Il y a eu 65 contraventions avec proposition de fermeture de 32 commerces pour non respect des mesures préventives. Par ailleurs, la radio locale a organisé hier, une journée de sensibilisation sur les mesures préventives.
Boudjemaâ Guetmi

Sur le même thème

Multimedia