Aïn Defla : 5 morts et 12 blessés dans un carambolage

- Accidents de la route  : 11 morts et 26 blessés en 48h

----------------------------------

Cinq personnes ont trouvé la mort et douze autres ont été blessées, dimanche dernier, à Aïn Defla dans un carambolage survenu sur le tronçon de l’autoroute Est-Ouest, a-t-on appris auprès de la direction locale de la Protection civile dans un bilan provisoire.

L’accident s'est produit à hauteur du lieu-dit Sidi Abed relevant de la commune de Aïn Soltane lorsqu’en voulant traverser la route, un automobiliste en panne s’est fait percuter par une voiture, décédant sur le coup, a-t-on précisé.
Une panique s’en est suivie, ce qui a provoqué un carambolage impliquant cinq véhicules et deux semi-remorques dans lequel 4 autres personnes ont trouvé la mort.

103 pochettes de sang collectées en un temps record

Au total, 103 pochettes de sang ont été collectées en un laps de temps «record» au niveau de l’hôpital de Khémis Miliana (Aïn Defla) consécutivement à l’effroyable accident de circulation ayant ébranlé dans la soirée de dimanche la région, a-t-on appris du directeur local de la Santé et de la Population (DSP), qui s’est félicité de cet élan de solidarité «révélateur à plus d’un titre».
«En un très court laps de temps, soit en moins d’une heure et demie, nous avons pu collecter 103 pochettes de sang au niveau de l’hôpital de Khémis Miliana vers lequel ont été transférées les victimes de l’accident de circulation de la soirée de dimanche, un record sachant que la même quantité est généralement collectée durant une période allant de trois à quatre jours», a indiqué à l’APS le Dr Hadj Sadok Zoheir.
Pour le DSP de Aïn Defla, les longues queues, qui se sont formées «spontanément» quelque temps après l’annonce de l’hécatombe sur les chaînes TV et les réseaux sociaux, sont «révélatrices à plus d’un titre», relevant le rôle «capital» du sang dans la prise en charge des victimes des accidents de la circulation.
«Outre le fait qu’elle met du baume au cœur des blessés et de leurs familles, la ruée des citoyens vers les hôpitaux et les centres de santé pour offrir un peu de leur sang réconforte les praticiens de la santé et les incite à se surpasser pour donner le meilleur d’eux-mêmes», a-t-il soutenu.
La mobilisation des praticiens de la santé et des paramédicaux, dont nombre exerce à titre privé, a également été mise en exergue par le DSP de Aïn Defla, qui a salué leur «précieux» apport lors de cette douloureuse épreuve.
«Nombre de radiologues, d’orthopédistes et de spécialistes en chirurgie infantile ainsi que des paramédicaux exerçant à titre privé se sont présentés spontanément à l’hôpital de Khémis Miliana, prêtant main forte à leur confrères de cette structure de santé», s’est-il encore félicité, observant que l’Algérien fait «toujours» preuve de générosité dans les moments difficiles.
S’attardant sur les cas pris en charge suite à l’accident de circulation en question, il a noté que les plus fréquents d’entre eux ont trait aux fractures sous toutes leurs formes, aux arrachements des ligaments ainsi qu’aux traumatismes osseux, des manifestations qui, a-t-il précisé, relèvent de la traumatologie orthopédique.
Selon lui, la prise en charge des blessés s’est faite à l’échelle locale, à l’exception de deux blessés présentant de graves lésions cérébrales et dont le transfert vers le CHU Frantz-Fanon de Blida était inéluctable.
«Deux des trois blessés transférés par les éléments de la Protection civile vers la polyclinique de Boumedfa présentaient de graves lésions cérébrales, d’où leur transfert en urgence vers le service de neurochirurgie du CHU Frantz-Fanon de Blida», a encore fait savoir M. Hadj Sadok.

/////////////////////////////////

Accidents de la route
11 morts et 26 blessés en 48h

11 personnes ont trouvé la mort et 26 autres ont été blessées à différents degrés dans 11 accidents de la circulation survenus durant les dernières 48 heures dans différentes régions du pays, selon un bilan publié hier par les services de la Gendarmerie nationale (GN). Ces accidents ont été enregistrés dans les wilayas d'Adrar, Batna, Tébessa, Djelfa, Ouargla, Oran, Illizi, El Oued, Khenchela, Aïn Defla et Relizane, a expliqué la même source. L'accident de circulation le plus grave s'est produit au niveau de l'autoroute Est-Ouest dans sa partie reliant les échangeurs de Boumedfaa et Khemis Miliana, plus exactement au lieu-dit Sidi Abed, relevant de la commune de Aïn Soltane, faisant 5 morts et 11 blessés, à la suite d'un carambolage entre deux poids lourds et six véhicules touristiques.
Concernant le commerce illicite de substances psychotropes, les unités de la GN de Tlemcen, de Mila et d’Oum El Bouaghi ont réussi à saisir 5.269 comprimés psychotropes et une somme de 13.600 DA provenant du commerce de ces poisons. Trois moyens de transport ont été saisis et neuf personnes ont été arrêtées.
En ce qui concerne la fraude et la contrebande, les unités de la GN ont réussi, dans des opérations distinctes, à saisir une quantité importante de produits cosmétiques et d’autres matériels de mise en emballage, 8.698 unités de boissons alcoolisées, 120 boîtes de bonbons, 161 kg de viande de volaille, 52 téléphones portables, 6 boîtes de médicaments pour l'avortement, 6 ballots de vêtements usagés, 16 traverses de chemin de fer, une quantité considérable de médicaments contre l'impuissance (sexuelle) de différentes marques, en plus de huit moyens de transport, outre l'arrestation de quatorze individus à travers sept wilayas du pays, à savoir : Boumerdès, Sidi Bel Abbès, Mascara, Tiaret, Tlemcen, Tébessa et Sétif.
Par ailleurs, les unités de la GN à Djelfa ont arrêté un individu en possession de trois faux billets de banque en coupure de 2.000 DA, avec saisie du moyen de transport utilisé.

Sur le même thème

Multimedia