65e anniversaire du décès de Mostefa Ben Boulaïd, M. Djerad : «Un artisan de la glorieuse révolution»

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a affirmé, mardi, que la commémoration du 65e anniversaire du décès de Mostefa Ben Boulaïd était l’occasion de se remémorer le devoir de fidélité à un artisan de la glorieuse Révolution du 1er Novembre, appelant à tirer les enseignements de l’histoire héroïque de cette figure de proue.

«En commémorant le 65e anniversaire de la mort en martyr de l’héros symbole Mostefa Ben Boulaïd à Djebel Lazreg dans la région des Aurès, nous nous remémorons la signification du devoir de fidélité à un artisan de la glorieuse Révolution du 1er Novembre, ainsi qu’à tous nos vaillants martyrs qui ont sacrifié leur vie pour que vive l’Algérie libre et indépendante», a écrit M. Djerad dans un message adressé à la famille du chahid.
«Cette journée phare est une occasion riche en significations et enseignements à tirer de l’histoire héroïque du Lion des Aurès, le chahid Mostefa Ben Boulaïd, et tous nos chouhada», a-t-il ajouté, appelant à «méditer leurs glorieux parcours révolutionnaire et à suivre leurs pas».
En ce grand jour, nous ne pouvons que témoigner toute notre considération à la famille du Mostefa Ben Boulaïd et à toutes les familles de chouhada, dont les noms sont gravés en lettres d’or dans l’histoire de l’Algérie, a-t-il poursuivi.
Le Premier ministre a conclu par le recueillement à la mémoire des chouhada, priant Dieu Tout-Puissant de les accueillir en Son vaste paradis».

Sur le même thème

Multimedia