Violences du Capitole   : Plus de 170 enquêtes criminelles ouvertes

Le ministère américain de la Justice a ouvert des enquêtes criminelles sur plus de 170 individus pour leur implication dans les violences commises la semaine dernière au Capitole par des partisans de Donald Trump, a annoncé mardi le procureur fédéral de Washington.
«Je pense que la portée et l'ampleur de cette enquête et de ces cas sont vraiment sans précédent, non seulement dans l'histoire du FBI, mais probablement dans celle du département de la Justice», a déclaré Michael Sherwin lors d'un point de presse. «Nous examinons des cas de crimes importants liés à la sédition et au complot (...) «L'éventail des comportements criminels est vraiment (...) inégalé», a-t-il souligné, ajoutant qu'ils allaient de la simple intrusion au meurtre.
Soixante-dix procédures pénales ont selon lui été ouvertes à ce jour. Les intéressés sont souvent des individus qu'on a pu voir sur des photos largement reprises sur les réseaux sociaux. Ces images sont actuellement passées au crible par les enquêteurs.
Selon Steven D'Antuono, directeur adjoint du FBI à Washington, plus de 100.000 photos, vidéos et autres documents ont été examinés depuis la semaine dernière. Le FBI a par ailleurs lancé des avis de recherche et des appels à témoins, et a diffusé récemment des photos d'un individu soupçonné d'avoir posé des bombes artisanales au siège des comités nationaux démocrates et républicains.

Sur le même thème

Multimedia