Tunisie   : Nouveaux troubles nocturnes

Jets de pierres contre tirs de gaz lacrymogènes : à Ettadhamen, quartier populaire en périphérie de Tunis, comme dans plusieurs autres villes tunisiennes, de nouveaux troubles nocturnes ont éclaté dimanche en dépit d'un confinement sanitaire, quelques jours après le dixième anniversaire de la révolution.
Des dizaines de jeunes, en majorité des mineurs âgés de 14 à 17 ans, ont été arrêtés après des heurts ces trois derniers jours, a indiqué dimanche Khaled Hayouni, porte-parole du ministère de l'Intérieur, quelques jours après le dixième anniversaire de la chute du président Zine El Abidine Ben Ali et de son régime.
Si cet anniversaire a été étouffé par un confinement général de quatre jours qui s'achève dimanche pour tenter d'endiguer une flambée des cas de Covid-19, il n'a toutefois pas empêché les troubles, dont les motifs exacts ne sont pas connus.
Ces heurts interviennent dans un contexte d'instabilité politique et de dégradation de la situation sociale en Tunisie.

Sur le même thème

Multimedia