Etats-Unis : Possibilité d’interdire le survol de l’espace aérien sahraoui

L'Agence fédérale de l'aviation américaine (FAA) a dit surveiller de près le trafic aérien au Sahara occidental après le déclenchement des affrontements dans la région, appelant les compagnies aériennes à se tenir prêtes en cas d'interdiction de survol de l'espace aérien sahraoui. Dans une note d'information, l'agence américaine a annoncé surveiller "le risque" pour l'aviation civile américaine dans la région du Sahara occidental mettant en garde contre "les hostilités qui pourraient s'intensifier rapidement". L'agence a appelé les opérateurs civils à rester en contact avec les autorités de contrôle du transport aérien, et se préparer à la possibilité de restrictions de l'espace aérien. Elle a averti que la situation pourrait devenir plus dangereuse avec l'expansion des opérations militaires. L'agence a relevé que la défense aérienne sahraouie est capable d'atteindre des avions, rappelant à ce titre qu'elle avait réussi à abattre un nombre d'avions marocains. Pour rappel, trois lignes traversent l'espace aérien du Sahara occidental reliant Paris à Dakar, Lisbonne à Dakar et les Iles Canaries à l'Afrique.
Le 18 novembre, le gouvernement sahraoui a déclaré l’ensemble du territoire du Sahara occidental "zone de guerre ouverte" prohibée à toute activité après l'agression militaire marocaine menée dans la zone tampon d'El-Guerguerat en violation de l'accord de cessez-le-feu, signé entre le Front Polisario et le Royaume du Maroc en 1991.

Sur le même thème

Multimedia