Des missiles interceptés au-dessus de la capitale Saoudienne : Ryadh accuse les Houthis

L'Arabie saoudite a déclaré samedi dernier, qu'elle avait intercepté une attaque de missile ou de drone au-dessus de sa capitale, Ryadh, accusant au passage les rebelles yéménites d’être à l’origine de cette attaque. Les réseaux sociaux ont publié une vidéo de ce qui semblait être une explosion dans l'air au-dessus de la capitale saoudienne. Côté houthis, Yahia Sarei, porte-parole militaire des rebelles, a rejeté ces accusations en affirmant dans un bref communiqué que les rebelles n'avaient pas mené d'attaques contre l'Arabie saoudite au cours des dernières 24 heures. L'ambassade américaine à Ryadh a lancé une alerte aux Américains les appelant à «rester vigilants en cas d'attaques futures supplémentaires». Les Houthis contrôlent la capitale du Yémen et le nord, où vit la majorité de la population, depuis septembre 2014. L'Arabie saoudite à la tête d’une coalition a lancé une guerre contre le mouvement houthis en mars 2015 pour soutenir le gouvernement internationalement reconnu du Yémen.

R. I.

Sur le même thème

Multimedia