Arabie saoudite -Qatar : Rétablissement des relations diplomatiques

Pendant plus de trois ans, l’Arabie Saoudite et ses alliés avaient rompu unilatéralement leurs relations diplomatiques et économiques avec le Qatar. L’émirat gazier était accusé d’une trop grande proximité avec l'Iran et les Frères musulmans. Depuis l’annonce du dégel entre Ryadh et Doha, les signes d’ouverture entre les deux monarchies du Golfe s’intensifient. Durant le week-end, le ministre saoudien des Affaires étrangères, Faysal bin Farhan, a annoncé la réouverture d’une ambassade au Qatar dans les prochains jours. Une «affaire de logistique» selon lui qui marquera, en tout cas, la reprise de relations diplomatiques complètes entre les deux pays. La semaine dernière, les deux pays avaient déjà rouvert leurs frontières communes après trois ans et demi de fermeture. Les liaisons commerciales directes assurées par Saudia et Qatar Airways ont également repris. De leur côté, deux des alliés de l’Arabie saoudite dans cette crise du Golfe – à savoir les Émirats arabes unis et Bahreïn — ont aussi annoncé la réouverture de leur
espace aérien avec le Qatar. Mais pour l’instant, seule la compagnie à bas prix Air Arabia a promis officiellement la reprise des vols vers Doha depuis l’émirat de Charjah.

Sur le même thème

Multimedia