Université de Constantine : Convention de coopération avec la justice


Une convention de partenariat et de coopération a été signée, en début de semaine, entre les quatre établissements de l’enseignement supérieur (Frères-Mentouri, Abdelhamid-Mehri, Salah-Boubnider et l’université des sciences islamiques Émir-Abdelkader), et le secteur de la Justice, représenté par la cour de Constantine. Intervenant, dans le cadre de l’ouverture de l’université sur son environnement, cette convention a pour objectif, selon le recteur de l’université Salah-Boubnider, Ahmed Bouras, «la formation et l’échange d’expériences, ainsi que le développement de projets en relation avec les spécificités de chacune des deux parties dans le domaine des énergies renouvelables, de l’environnement, de la médecine légale et de la communication».
«Les quatre universités de Constantine devront assurer le recyclage des personnels du secteur de la Justice, contribuer à sa modernisation, notamment en ce qui a trait au passage vers le numérique, garantir la formation continue des employés et cadres, en proposant des sessions à la demande.»
Par ailleurs, «les tribunaux pourront accueillir des doctorants stagiaires. Des manifestations scientifiques communes seront organisées. Les deux parties se sont engagées à favoriser l’échange d’ouvrages et de revues scientifiques», a précisé le responsable.
I. Bouleksibet

Sur le même thème

Multimedia