Procès de l’ancien wali de Blida Mustapha Layadhi : Le verdict connu lundi prochain

Le tribunal criminel près le Pôle pénal économique et financier relevant du tribunal de Sidi M'hamed (Alger) prononcera, lundi prochain (22 mars), son verdict dans l'affaire de l'ancien wali de Blida, Mustapha Layadhi, poursuivi avec ses coaccusés dans une affaire de corruption et d'abus de fonction. Le collectif de défense des accusés avait plaidé pour «l'acquittement» de leurs clients, et ce pour «manque de preuves matérielles et juridiques», ainsi que la levée des mesures de contrôle judiciaire au profit des accusés en liberté et de saisie des fonds et des biens des frères Attia. Le collectif a également sollicité du tribunal de «débouter» la demande du procureur de la République qui a requis l'annulation de la décision d'octroi d'un contrat de concession à la société Attia. L'ancien wali de Blida, Mustapha Layadhi, avait été limogé en août 2018. Il est poursuivi, notamment pour dilapidation de deniers publics, abus de fonction et octroi d'avantages injustifiés à un tiers.
Le procureur général a requis des peines allant de 3 à 8 ans de prison ferme, assorties d'une amende d'un million de dinars à l'encontre de l'ancien wali, Mustapha Layadhi, et des coaccusés. Le tribunal de première instance de Boumerdès avait condamné l'accusé Layadhi à 10 ans de prison ferme dans une affaire relative au détournement du foncier agricole et abus d’influence.

Sur le même thème

Multimedia