Le moudjahid Mohamed Tahar Bouchareb inhumé

Le moudjahid Mohamed Tahar Bouchareb a été accompagné hier après-midi à sa dernière demeure, au cimetière de la commune de Baghaï (Khenchela), par un important cortège funèbre en présence de ses proches, des autorités locales civiles et militaires, de certains compagnons d’armes et de citoyens. De nombreux moudjahidine et compagnons d’armes du défunt durant la Révolution de libération sont également venus de plusieurs wilayas du pays pour assister à l’enterrement du moudjahid Mohamed Tahar Bouchareb.
Dans son oraison funèbre, le directeur de wilaya des moudjahidine et ayants droits, Saïd Cherikhi, a rappelé les vertus et les hauts faits héroïques du défunt. La dépouille de Mohamed Tahar Bouchareb avait été préalablement acheminée hier matin au siège du secrétariat de wilaya de l’Organisation nationale des moudjahidine de Khenchela pour un ultime regard avant de l’accompagner à sa dernière demeure.
Le défunt, qui était membre de l’Armée de libération nationale, est mort vendredi à son domicile familial, au centre-ville de Khenchela, à l’âge de 80 ans suite à une longue maladie qui l’avait contraint à rester alité durant les deux dernières années.
Né en 1941 à Baghaï, Mohamed Tahar Bouchareb a rejoint les rangs de la Révolution libératrice en 1957 à l’âge de 16 ans, et pris part à plusieurs dizaines de batailles et d’embuscades contre l’armée d’occupation française avant d’être désigné responsable à la direction des approvisionnements dans la ville de Kef (Tunisie) jusqu’à l’indépendance. Après l’indépendance, le défunt a occupé le poste de président de l’APC de Baghaï jusqu’à 1974 avant de devenir responsable de l’organisation au secrétariat de wilaya de l’Organisation nationale des moudjahidine jusqu’en 2019.
Le secrétaire général du Ministère des Moudjahidine et Ayants-Droits, Laïd Rebika, avait honoré le moudjahid Mohamed Tahar Bouchareb à son domicile le 12 décembre 2020, à l’occasion de sa visite dans la wilaya.

Multimedia