Constantine : un enseignant retrouvé mort

Le corps d’un enseignant de l’université des sciences islamiques Emir Abdelkader, porté disparu depuis vendredi dernier, a été retrouvé dimanche, en début d’après-midi, à la mechta Tekouk (Beni Hamiden), à quelques kilomètres de distance de son domicile situé à Chaâbat El Madbouh, dans la commune de Hamma Bouziane, a indiqué un communiqué des services de la Protection civile, qui ont procédé au transfert de la dépouille vers la morgue de l’hôpital Didouche Mourad. Père de cinq enfants, Belkacem Filali, la cinquantaine, présentait depuis peu, selon les témoignages du voisinage, des troubles psychiques, ce qui aurait influé sur son état général, d’autant plus qu’il n’observait plus rigoureusement le traitement d’une pathologie cardiaque. Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes exactes du décès.
I. B.

Sur le même thème

Multimedia