Béchar : Démantèlement de plus de 30 bandes de malfaiteurs

L’année 2020 aura connu une augmentation de 36,11% des délits par rapport à 2019 et le nombre d’affaires traitées par les différents services du Groupement Territorial de la Gendarmerie Nationale de Béchar, pour atteinte à la pudeur, coups et blessures, agressions, crimes, vol de bétail, trafic de drogue et cybercriminalité, a également enregistré une hausse de 42,22%. C’est ainsi que 264 affaires liées à l’atteinte aux biens et aux personnes, ayant incriminé 240 personnes dont 112 ont été placées en détention provisoire, ont été résolues par les services de la Gendarmerie nationale, alors qu’en matière du crime organisé, entre trafic de stupéfiants, falsification de documents officiels, vols de câbles et matériel éolien et cambriolage, 32 bandes de malfaiteurs, ayant incriminé 78 individus, ont été mises hors d’état de nuire et se seront soldées par la saisie de 15.535,443 kg de kif traité, 7799 comprimés psychotropes, 21 véhicules. Le bilan annuel pour l’année 2020 présenté par le groupement régional de la gendarmerie nationale fait aussi état d’une diminution de 18,48% du nombre d’accidents de la circulation (97 en 2020 contre 119 en 2019), ayant toutefois entraîné le décès de 4 personnes et causé des blessures à 150 autres. Le facteur humain, selon les conclusions des services concernés, demeure la principale cause de ces accidents, en dépit des opérations de sensibilisation et de prévention des services de la circulation routière, dont 1210 ont été menées au profit des automobilistes et 74 en milieu scolaire, alors que l’on aura enregistré 6283 délits de conduite et 2574 infractions au code de la route. Par ailleurs, 3251 affaires soit une hausse de 7,5%, ayant incriminé 1375 personnes, ont été enregistrées en matière de délit économique, environnemental, santé publique et animale alors que 8025 autres opérations, dans le cadre de la lutte contre le coronavirus et l’application des gestes barrière, ont été entreprises au cours de cette même période. Enfin, il est à retenir la création d’une nouvelle brigade, depuis le 20.11.2020, avec pour mission la protection des patrimoines culturels.

Ramdane Bezza

 

Sur le même thème

Multimedia