Association «Ouled El-houma» : Recueillement à Alger à la mémoire des martyrs

Des membres de l'Association «Ouled El-Houma» se sont recueillis, hier à la prison Serkadji (Alger), devant la stèle des martyrs de la guerre de Libération nationale et ce, à l'occasion de la commémoration du 66e anniversaire de son déclenchement. Présidée par Abderrahmane Bergui, président de Ouled El-Houma, la cérémonie a été marquée par l'observation d'une minute de silence devant la stèle sur laquelle sont gravés les noms des martyrs de la guerre de Libération nationale, condamnés à mort, guillotinés et exécutés par la France, ainsi que par la lecture de la Fatiha du Saint Coran et un dépôt de gerbe de fleurs en signe de recueillement. «Nous avons organisé cette cérémonie de recueillement contre l'oubli, pour rendre hommage à nos martyrs exécutés par le colonialisme dans cette prison et rappeler à la jeunesse algérienne les sacrifices de leurs ancêtres et le devoir qui les attend aujourd'hui pour que l'Algérie reste toujours debout», a déclaré M. Bergui. «Notre but est de rappeler aussi à la jeunesse algérienne que l'Algérie a eu son indépendance grâce à ses Hommes et Femmes qui se sont sacrifiés pour elle», a-t-il dit. De son côté, le moudjahid Arbadji Mahmoud, incarcéré pendant une année dans la prison de Serkadji, a déclaré avoir assisté à 36 exécutions, citant à titre d'exemple les martyrs Arezki Louni et Merzak Harhad, tous deux guillotinés par la soldatesque française.

 

Sur le même thème

Multimedia